Accelerated Mobile Pages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Accelerated Mobile Pages
Caractéristiques
Extension
.amp.htmlVoir et modifier les données sur Wikidata
Développé par
Basé sur
Site web

Accelerated Mobile Pages (AMP) est une technologie open source développé par l'AMP Open Source Project et soutenu par Google. Annoncé en octobre 2015 comme projet interne chez Google, les pages supportant cette technologie sont affichées comme telles dans les résultats de Google Search depuis février 2016.

Après avoir été critiqué sur le contrôle donné à Google sur les pages supportant cette technologie, le projet a annoncé le 18 septembre 2018 s'orienter vers un modèle de gouvernance plus ouvert, où aucun de ses membres ne possède plus de 30 % des voix.

Historique[modifier | modifier le code]

La technologie AMP a commencé à être dévoilée fin 2015[1] et les premières intégrations ont vu le jour sur le moteur de recherche Google en . Originellement restreintes à la section « Actualités » des résultats, les pages AMP ont été placées dans la partie des résultats principaux à partir de la mi-septembre 2016[2]. Elles sont maintenant démarquées par une icône spécifique.

Ce format de publication a été créé par Google en réaction au format de Facebook « instant articles » afin d'améliorer l'expérience utilisateur en diminuant le temps de chargement des pages web consultées via un téléphone mobile[3].

L'AMP est actuellement utilisé par des centaines de sites américains et européens, dont Le Parisien, CNN, ABC, Fox News ou le The Washington Post. David Merrell de The Washington Post présente le framework AMP de la façon suivante :

Nous nous sommes engagés à améliorer la vitesse de chargement. Si notre site est trop lent à charger, quelles que soient nos qualités journalistiques, des utilisateurs quitteront la page avant qu'ils ne voient ce qui est disponible[4].

Des plug-ins tiers sont disponibles sur plusieurs systèmes de gestion de contenus, parmi lesquels WordPress[5].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

AMP est une méthode de création de pages Web pour du contenu statique permettant un rendu rapide. AMP se compose de trois parties :

  • AMP HTML : HTML avec des restrictions pour assurer une performance fiable. Des extensions permettent de créer du contenu enrichi plus élaboré qu'avec le HTML de base
  • AMP JS : bibliothèque JavaScript qui garantit un rendu rapide des pages AMP HTML.
  • Un système de cache : comme Google AMP Cache (en option) qui permet de fournir les pages AMP HTML.

Critiques[modifier | modifier le code]

Plusieurs médias, dont The Register[6], ont critiqué l'AMP :

Je pense qu'il faut clairement dire : l'AMP de Google est une mauvaise chose - mauvaise chose dans le sens où il peut potentiellement détruire le web. L'AMP de Google est une mauvaise nouvelle sur la façon dont on construit le web, c'est une mauvaise nouvelle pour les éditeurs de contenus en ligne et c'est une mauvaise nouvelle pour les consommateurs dudit contenu. L'AMP de Google est une bonne nouvelle pour une seule partie: Google. Google, et potentiellement, les pourvoyeurs de fausses informations... Le fondateur de Pinboard.in Maciej Cegłowski a recréé la page de démonstration de Google AMP sans utiliser le javascript AMP écrit par Google et, étonnamment, elle est plus rapide que la version de Google... N'importe qui peut fourrer une idée illégitime dans une page web et - aussi longtemps qu'elle est encodée en AMP - on aura l'impression qu'elle émane d'une organisation légitime validée par Google.

Chris Coyier, cofondateur de CodePen, a écrit[7] que l'AMP serait meilleur s'il n'était pas utilisé comme critère de classement (ou n'importe quoi qui puisse être interprété comme tel) par qui que ce soit et s'il devenait un standard W3C.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Introducing the Accelerated Mobile Pages Project, for a faster, open mobile web », sur Google, (consulté le 21 juillet 2020)
  2. « Google opens the AMP fire hose », sur Search Engine Land, (consulté le 21 juillet 2020)
  3. « Google’s Instant Articles competitor is about to take over mobile search », sur The Verge, (consulté le 22 mai 2017)
  4. Merrell David, « Google AMP your pages instantly » [archive du ], sur www.alphapages.io (consulté le 22 mai 2017)
  5. Jyoti Prakash Ray, « How to Setup Google AMP on WordPress Site (Using AMP Plugin) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wpmyweb.com, (consulté le 7 mars 2017)
  6. Kill Google AMP before it KILLS the web
  7. (en) « Need to Catch Up on the AMP Debate? / CSS-Tricks », sur CSS-Tricks, (consulté le 4 août 2020).