Academia Deportiva Cantolao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Academia Deportiva Cantolao
Logo du
Généralités
Nom complet Academia Deportiva Cantolao
Surnoms El Delfín
Noms précédents Deportivo Cantolao (1981-1986)
Fondation (38 ans)
Couleurs Jaune et noir
Stade Estadio Miguel Grau
(17 000 places)
Siège Calle García y García 275, La Punta, Callao
Championnat actuel Liga 1
Président Drapeau : Pérou Gisella Mandriotti[1]
Entraîneur Drapeau : Pérou Jorge Araujo (en)
Palmarès principal
National[2] Championnat du Pérou D2 (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Pérou de football 2019
0

Dernière mise à jour : 10 octobre 2019.

L'Academia Deportiva Cantolao est un club de football péruvien situé dans le district de La Punta, à Callao.

Il reprend le nom d'une plage du port de Callao et s'est spécialisé dans la formation de jeunes joueurs depuis sa fondation en 1981. Ainsi, des footballeurs de renom tels que Claudio Pizarro, Carlos Zambrano ou Yoshimar Yotún sont issus de ses rangs[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, le Deportivo Cantolao (son nom originel) participe durant trois saisons au championnat de 2e division avant de vendre sa licence à l'Internazionale San Borja en 1986[4].

Il revient sur scène en 2013, cette fois-ci sous le nom de Academia Deportiva Cantolao, en Copa Perú (3e division) dont il est vice-champion en 2015. Cela lui permet d'accéder à la 2e division, qu'il remporte en 2016 en battant en finale le Sport Áncash (2-0)[5].

Promu en 1re division, il dispute son tout premier match de D1, le , face au FBC Melgar (0-0)[6]. En juin 2019, la police intervient le siège de l'institution dans le cadre d'une enquête judiciaire visant le fondateur du club et gouverneur régional de la province de Callao, Dante Mandriotti (es)[7].

Résultats sportifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales Compétitions régionales

Bilan et records[modifier | modifier le code]

Personnalités historiques de l'Academia Cantolao[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Équipe actuelle (2019)[modifier | modifier le code]

Source consultée : www.dechalaca.com[9]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau du Pérou G Federico Nicosia
29 Drapeau de l'Argentine G Franco Thomas
31 Drapeau du Pérou G Junior Dávila
3 Drapeau du Pérou D Willy Pretel
4 Drapeau du Pérou D Ederson Mogollón
5 Drapeau du Pérou D Orlando Contreras Capitaine
12 Drapeau du Pérou D Farihd Fasaui
14 Drapeau du Pérou D Carlos Cabello
22 Drapeau du Pérou D Christian Sánchez
24 Drapeau du Pérou D Víctor Salas
26 Drapeau du Pérou D Jimmy Baluarte
41 Drapeau du Pérou D Néstor Duarte
Drapeau du Pérou D Leonel Valencia
2 Drapeau de la Colombie M Johnnier Montaño
6 Drapeau du Pérou M Keyvin Paico
8 Drapeau du Pérou M Paulo Albarracín
13 Drapeau du Pérou M Josimar Atoche
15 Drapeau du Pérou M Jesús Castillo
16 Drapeau du Pérou M Yuriel Celi
No. Nat. Position Nom du joueur
17 Drapeau du Pérou M Junior Ponce
20 Drapeau du Pérou M Diego Ramírez
21 Drapeau du Nigeria M Charles Adibe
27 Drapeau du Pérou M Denilson Ramírez
29 Drapeau du Pérou M Jefferson Villanueva
33 Drapeau du Pérou M César Barco
Drapeau du Pérou M Walter Rojas
Drapeau du Pérou M Guillermo Vernal
9 Drapeau du Pérou A Gianfranco Labarthe
11 Drapeau du Pérou A Diego Pizarro
18 Drapeau du Pérou A Héctor Bravo
19 Drapeau du Pérou A Daniel Chávez
23 Drapeau du Pérou A Sandro Rengifo
30 Drapeau du Pérou A Sebastián La Torre
91 Drapeau de la Colombie A Cristian Lasso
Drapeau du Pérou A Raúl Cabrera
Drapeau du Pérou A Gianfranco Fierro
Drapeau du Pérou A Luis Valdez
Drapeau du Pérou A Piero Zevallos

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Liste des entraîneurs de l'AD Cantolao
Pays Nom Période Titres obtenus
Drapeau : Pérou Ronald Pitot 1981
Drapeau : Pérou Rafael Castañeda 1982
Drapeau : Pérou Luis Roth 1983
Drapeau : Pérou Eloy Campos 1983
Drapeau : Pérou Adrián Mendoza 1984
Drapeau : Pérou Ramón Perleche 2013
Drapeau : Pérou Álvaro Bonelli 2014
Drapeau : Pérou Guillermo Esteves 2015 Finaliste de la Copa Perú[10]
Drapeau : Pérou Carlos Silvestri (es) 2016-2018 Champion du Pérou D2 2016[11]
Drapeau : Pérou Guillermo Esteves 2018
Drapeau : Pérou Jorge Araujo (en) 2018-

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Miguel Villegas, « Gisella Mandriotti: conoce a la única presidenta de un club de fútbol profesional en el Perú », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 10 octobre 2019).
  2. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. (es) « Cantolao: los jugadores del fútbol peruano formados en el 'Delfín' », sur www.depor.com, (consulté le 8 octobre 2019).
  4. (es) David Sánchez, « Cantolao 1982: Cantó entre los mejores », sur www.dechalaca.com, (consulté le 8 octobre 2019).
  5. (es) « ¡Cantolao a Primera División! Ganó 2-0 a Sport Áncash en Matute », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 8 octobre 2019).
  6. (es) Roberto Castro, « Melgar - Cantolao: Comienza a oír mi canto », sur www.dechalaca.com, (consulté le 8 octobre 2019).
  7. (es) « Callao: Fiscalía y PNP intervienen sede de la Academia Deportiva Cantolao en La Punta », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 9 octobre 2019).
  8. (en) Carlos Manuel Nieto Tarazona, José Luis Pierrend, Eli Schmerler, Juan Carlos Carrero, Hans Schöggl et Juan Pablo Andrés, « Peru - List of Departamental Champions (Amateur Leagues) », sur www.rsssf.com, (consulté le 8 octobre 2019).
  9. (es) « Academia Cantolao : Plantel 2019 », sur www.dechalaca.com, (consulté le 8 octobre 2019).
  10. (es) « Guillermo Esteves, técnico de Cantolao, y su emotiva carta », sur www.peru.com, (consulté le 8 octobre 2019).
  11. (es) Roberto Castro, « Carlos Silvestri: El arquero que reivindicó el banco », sur www.dechalaca.com, (consulté le 8 octobre 2019).

Lien externe[modifier | modifier le code]