Académie des beaux-arts de Parme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Académie des beaux-arts de Parme
Istituto d'Arte Parma.JPG
L'entrée de l'académie
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
Siège social
Pays
(it)
Coordonnées
Organisation
Fondateur
Site web

L’Académie des beaux-arts de Parme est une institution artistique fondée à Parme, en Italie, en 1757, par le duc Philippe Ier de Parme. Elle est logée dans une aile du Palazzo della Pilotta, face à la Lungoparma, qui abrite actuellement le lycée artistique public Paolo Toschi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès sa fondation, l'Académie institue une série de prix annuels, divisés en catégories, qui permettent de percevoir l'affirmation précoce d'un goût néo-classique. Les contacts entre les artistes de Parme avec Rome et la France sont fréquents, et favorisés par l'acquisition d'œuvres par l'Académie et le Duc, collectionneur passionné.

Dans ce contexte, naît un art de cour tout à fait particulier, qui remplace la recherche du faste et de la prouesse technique, par le goût de l'analyse et de la clarté. C'est ainsi que Giuseppe Baldrighi (1733-1802) fait vivre ses personnages dans une atmosphère intime et sereine[1].

Parmi les autres peintres italiens à Parme à cette époque, on peut citer Clemente Ruta (1685-1767) et Paolo Toschi (1788-1854).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Stefano Zuffi, Le Portrait, Gallimard, (ISBN 2-07-011700-6), p. 144

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Enciclopedia di Parma, Milan, Franco Maria Ricci, .

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]