Académie de Soura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Académie de Soura (Hébreu: ישיבת סורא) était une yeshiva juive en Babylonie, et avec l'académie de Poumbedita (en) l'une des deux importantes académies juives depuis l'an 225, au début de l'ère des sages Amoraïm, jusqu'à 1033, à la fin de l'ère des Gueonim. L'académie yeshiva de Soura fut fondée par l'Amora Abba Arika ("Rav"), un disciple de Juda Hanassi.

Quelques renomés sages qui furent la tête de la yeshiva furent Rav Huna, Rav Chisda, Rav Achi, Yehoudaï Gaon, Natronai Gaon, Saadia Gaon, parmi d'autres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une représentation du Rabbin Achi enseignant à l'Académie de Soura

Abba Arika ("Rav"), arrivat dans la ville de Soura pour y trouver aucune vie religieuse publique active, et car il fut soucieux sur la survie de la communauté juive en Babylonie, il laissat son collègue Samuel bar Abba à Nehardea et commencat à travailler pour la création d'une yeshiva qui plus tard deviendrait l'académie de Soura. À l'arrivée d'Abba Arika, de nombreux professeurs vivant dans des villes et villages voisins vinrent à Soura. L'académie de Soura fut officielement crée en l'an 225, plusieurs années après l'arrivée d'Abba Arika.

Les classes l'Académie furent souvent tenues à Matha-Mehasia (מתא מחסיא), une banlieu de la ville de Soura, avec le temps un centre de Torah fut fondé également. Mais souvent les classe prennent place dans les résidences des professeurs, où dans une endroit public, ombragé, et silencieux.[1] Les session de cours s'appelait metivata (מתיבתא).

L'Académie de Soura d'Abba Arika au fil du temps grandit jusqu'à avoir un corps enseignant constitué de 1200 members et également avoir ces fonctions:

  1. Ek-sed-rah [אכסדרא] (un passage couvert menant de la rue à la Beth Midrash [בית מדרש])
  2. Kee-taw-een [קיטון] (bureaux pour les rabbins et doyens, et salles de classe pour les professeurs)
  3. Gih-nah-tah [גינתא] (jardin duquel les produits nourrissent les professeurs et étudiants de l'académie)
  4. Sip-pee [ציפי] (des tapis de sol, où les professeurs et étudiant pouvez se reposer entre leurs classes)

L'Académie de Soura devint rapidement la yeshiva la plus influentielle dans ca région, dépassant l'Académie de Nehardea (en).

Liste des doyens de l'Académie de Soura[modifier | modifier le code]

AharonimRishonimGueonimSavoraïmAmoraimTannaimZougot

Ère Amoraïm[modifier | modifier le code]

Ère Savoraïm[modifier | modifier le code]

Ère Gueonim [2],[3],[4][modifier | modifier le code]

  • Mar bar Rav Huna (en) - 591
  • Rav Hanania - vers 610
  • Mar Rav Hounaï - vers 650
  • Mar Rav Sheshoua (Mesharsheya bar Taḥlifa) - vers 670
  • Mar Rav Ḥanina HaCohen de Nehar Peḳod - 689-694
  • Mar Rav Nehilaï Halevi de Naresh (Hilaï) - 694-712
  • Rav Yaaqov HaCohen de Nehar Peḳod - 712-730
  • Mar Rav Shmouel (petit-fils de Rabbah, descendant d'Amemar) - 730-748
  • Mar Rav Mari HaCohen de Nehar Peḳod - 748-756
  • Rav Aha Gaon (Autheur des Sheïltot)- 756
  • Yehoudaï bar Nahman (Yehoudaï Gaon, Judah) (Autheur des Halakhot Pessoukot) - 757-761
  • Rav Aḥounaï Kahana HaCohen bar Mar Papa (Ahounaï, Houna) - 761-769
  • Mar Rav Ḥaninaï Kahana bar Mar Rav Houna - 769-774
  • Rav Mari HaLevi bar Rav Mesharsheya - 774-778
  • Rav Bebaï HaLevi bar Mar Rav Abba de Nehar Peḳod - 778-789
  • Mar Rav Hilaï bar Mar Rav Mari - 789-798
  • Rav Yaaqov HaCohen bar Mar Mordekhaï - 798
  • Rav Abimaï (Ivomaï, Ikhomaï) (frère de Mar Rav Mordekhaï)
  • Mar Rav Tzadok bar Mar Rav Achi (Iẓḥaḳ bar Ishaï) - 810-812
  • Mar Rav Hilaï bar Mar Rav Hanania - 812-816
  • Rav Ḳimoï bar Mar Rav Ashi- 816-820
  • Rav Moshe bar Rav Yaaqov (Mesharsheya) — 820-830
  • Kahana bar Mar Yaaqov — 830-832 ?
  • Deux ans d'absence d'un Gaon (830-832)
  • Rav Cohen Ẓedeḳ bar Mar Abimaï - 832-843
  • Mar Rav Shalom bar Mar Rav Boaz (Sar) - 843-853
  • Natronaï bar Hilaï Gaon (Hilaï Gaon)- 853-861
  • Amram ben Sheshna (Amram Gaon) (Autheur du Siddour) - 861-872
  • Rav Naḥshon bar Mar Rav Zadok - 872-879
  • Rav Ẓemaḥ bar Mar Rav Ḥayyim (frère de Rav Naḥshon) - 879-886
  • Mar Rav Malka - 886
  • Rav Haï bar Mar Rav Naḥshon - 886-896
  • Rav Hilaï bar Naṭronaï Gaon - 896-804
  • Rav Shalom bar Mar Rav Mishael - 904
  • Rav Yaaqov HaCohen bar Mar Rav Naṭronaï - 911-924
  • Rav Yom Ṭov Kahana HaCohen bar Mar Rav Yaaqov - 924
  • Saadia ben Yosseph Gaon (Sa`īd ibn Yūsuf al-Fayyūmi, Saadia Gaon) - 928-942
  • Rav Yosseph bar Rav Yaaqov bar (ou ibn) Saṭya - vers 930
  • Fermeture de l'Académie pour à peu près 45 ans
  • Mar Rav Ẓemaḥ Ẓedeḳ bar Mar Palṭoï - vers 990 et vers 998
  • Rav Shmouel HaCohen ben Ḥofni (beau-père de Haï Gaon) - vers 998 et vers 1012
  • Dossa ben Saadia (Fils de Saadia Gaon) - 1012-1018
  • Rav Israël HaCohen ben Rav Shmouel ben Ḥofni - 1018-1033
  • Rav Azaria HaCohen ben Rav Israël ben Rav Shmouel
  • Rav Yitzhaq, dernier Gaon de Soura

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jeffrey L. Rubenstein, The Culture of the Babylonian Talmud, Baltimore, Johns Hopkins University Press, , p. 16-17
  2. The list names in accordance with Hebrew Wikipedia; & Jewish Encyclopedia - Gaon- Synchronistic List of the Geonim of Sura and Pumbedita
  3. The list names is also based on "Jews in Islamic countries in the Middle Ages", Moshe Gil, p. 404 - A Chronological List of the Geonim of Sura and Pumbedita [1]
  4. The list dates are in accordance with the work of Prof. Moshe Gil, "Kingdom of Israel in the Gaonic era", 1997 (he). Some of the information concerning the dates are based on factual sources, however, some are based on premises, in the absence of authoritative sources or due to contradiction between sources. There is a dispute among the scholars concerning some of the dates, and not all is agreed upon.