Académie "Ignatianum" de Cracovie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Académie "Ignatianum" de Cracovie
naguère École supérieure de philosophie et de pédagogie "Ignatianum"
Histoire et statut
Fondation
Type
enseignement supérieur catholique reconnu par l'État
Nom officiel
(pl) Akademia Ignatianum w Krakowie
Wyższa Szkoła Filozoficzno-Pedagogiczna "Ignatianum" w Krakowie
(la) Schola Universitaria Philosophiæ et Pædagogiæ "Ignatianum", Cracoviæ
Régime linguistique
polonais
Fondateur
Recteur
Józef Bremer SJ
premier recteur : Władysław Kubik SJ
Localisation
Campus
ul. Kopernika 26 - 31-501 Kraków
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Pologne
voir sur la carte de Pologne
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
3 614
Divers
Site web

L’Académie "Ignatianum" de Cracovie naguère École supérieure de philosophie et de pédagogie "Ignatianum" de Cracovie (en abrégé "Ignatianum") (en polonais Akademia Ignatianum w Krakowie, auparavant Wyższa Szkoła Filozoficzno-Pedagogiczna "Ignatianum" w Krakowie) est un établissement d’enseignement supérieur catholique polonais relevant des Jésuites et reconnu par l’État.

Il est composé de deux facultés: de philosophie et de pédagogie, qui sont homologuées pour la délivrance des titres et grades universitaires jusqu’au doctorat. La situation juridique de l’ "Ignatianum" est réglée par l’accord signé entre le gouvernement polonais et la conférence épiscopale polonaise le [1].

Le nom latin abrégé de l'établissement - "Ignatianum" - introduit au début des années 1990, fait référence au cinquième centenaire de la naissance de saint Ignace de Loyola (1491 -1991), fondateur de l'Ordre religieux, et aux quatre cent cinquante ans de la Compagnie de Jésus (1540-1990).

Le centre cracovien d'enseignement et de recherche pour les prêtres jésuites a commencé à fonctionner dès la fin du XIXe siècle. Il a reçu le droit de délivrer le grade académique de licencié en philosophie par une lettre de la Congrégation romaine des séminaires et universités, adressée au Supérieur général de la Compagnie de Jésus, le [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal officiel (Dziennik Ustaw) 1999 n° 63 texte 727.
  2. Acta Romana Societatis Iesu, t. VII (1932) , p. 62-64)

Liens externes[modifier | modifier le code]