Acacia longifolia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les légumineuses
Cet article est une ébauche concernant les légumineuses.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (février 2016).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Acacia longifolia est une espèce d'acacia de la famille des Mimosaceae, ou des Fabaceae selon la classification phylogénétique.

Il est originaire du sud-est de l'Australie, de l'extrême sud-est du Queensland, de l'est de la Nouvelle-Galles du Sud, de l'est et du sud du Victoria et du sud-est de l'Australie-Méridionale.Il est considéré comme espèce envahissante au Portugal et en Afrique du Sud. C'est un arbre à croissance rapide qui peut atteindre 7 à 10 m de haut en cinq à six ans.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Acacia longifolia (Andrews) Willd. var. typica Benth.
  • Mimosa longifolia Andrews
  • Mimosa macrostachya Poir.
  • Phyllodoce longifolia (Andrews) Link
  • Racosperma longifolium (Andrews) C. Mart

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Il y a deux sous-espèces:

  • Acacia longifolia subsp. longifolia
  • Acacia longifolia subsp. sophorae (Labill.) Cour

Utilisations[modifier | modifier le code]

Acacia longifolia est largement cultivé dans les régions subtropicales du monde. On l'utilise pour la prévention de l'érosion des sols, l'alimentation (consommation des fleurs, des graines et des gousses), la fabrication de colorants jaune (à partir des fleurs) et vert (à partir des gousses) et la production de bois. La couleur de la fleur est due au camphérol. L'écorce de l'arbre est utilisée de façon limitée dans le tannage, principalement de peaux de mouton. Il est utilisé pour fixer les dunes de sable dans les zones côtières, principalement dans les zones où il n'y a pas trop de fortes gelées.

Phytochimie[modifier | modifier le code]

  • N-(2-imidazole-4-yl-éthyl)-trans-cinnamamide
  • N-(2-imidazole-4-yl-éthyl)-déca-trans-2, cis-4-dienamide

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]