Acace de Byzance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Acace.
Acace de Byzance
Agathius-Acacius-Acacio-martyrdom.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Activité
Autres informations
Religion
Étape de canonisation

Acace, Acathe, Acathius, Agathius, Achatius ou Agathonas (Grec: Ακακιος), (✝ 303), était un centurion romain à Byzance sous Maximien[1].

Il est fêté le 7 mai en Orient et le 8 mai en Occident et le 28 novembre en Orient[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il dut un jour offrir de l'encens à la statue de l'empereur Maximien pour témoigner de sa loyauté, et refusa d'aimer une idole. Le tribun Firme le dénonça comme chrétien, puis il subit la question à Périnthe par ordre du juge Bibien. Il fut conduit à Byzance auprès du proconsul Flaccus. Durant le voyage, ses bourreaux brisèrent ses mâchoires et il fut quotidiennement flagellé. Il ne renie pas sa foi, et est décapité dans le quartier du Staurion à Constantinople où une petite église fut ensuite construite en son honneur. Son corps jeté à la mer, fut retrouvé dans le golfe de Squillace. Il y fut honoré et la ville garda ses reliques. Quand la petite église de Constantinople tomba en ruines, elle fut rebâtie par l'Empereur Justinien[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Saint Acace », sur nominis.cef.fr (consulté le 11 août 2015)
  2. « forum - orthodoxe .com • Consulter le sujet - saints pour le 28 novembre du calendrier ecclésiastique », sur www.forum-orthodoxe.com (consulté le 11 août 2015)
  3. L. M. Pétin, abbé Jacques Paul Migne, Encyclopédie théologique, 1850, Tome 1, p.32