Acériculture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Acériculture à Pont-Rouge au Québec.

L'acériculture est la culture des érables et, par extension, la transformation de ses produits (sirop d'érable et dérivés).

Régions au Canada et aux États-Unis où le sirop d'érable peut être produit.

Récolte de l'eau d'érable[modifier | modifier le code]

Les acériculteurs collectent l'eau d'érable (liquide qui contient environ 2 % à 3 % de sucre) essentiellement à la fin de l'hiver ou au début du printemps, la date d'entaillage ayant, selon les années, des répercussions sur la production arécicole[1]. Après l'entaillage et l'insertion d'un chalumeau, la sève est traditionnellement collectée dans un seau de bois (appelé chaudière) avant d'être amenée à la cabane à sucre. L'industrialisation de la récolte s'accompagne de l'équipement des érablières en un vacuum (pompe à vide aspirant l'eau), réseau de tubulures qui conduisent l'eau par gravité directement à la cabane à sucre, et de l'osmose inverse qui concentre l'eau d'érable (jusqu'à 8 % de sucre)[2]. La concentration est achevée dans un évaporateur qui donne le sirop d'érable (solution contenant 66 % de sucre). Si le chauffage se poursuit, le sucre se concentre davantage et on peut obtenir de la tire (83 à 86 %), puis du beurre d'érable (86 à 87 %) et enfin du sucre (88 % et plus)[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Guay, « La date d'entaillage, un dossier chaud en acériculture », sur erable-chalumeaux.ca, .
  2. « L'érable à sucre. Fabrication », sur saveurscanada.com (consulté le 3 mars 2019).
  3. « Le sirop d'érable », sur radio-canada.ca (consulté le 3 mars 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]