Abu Bakarr Gaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaye.
Abu Bakarr Gaye
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
BanjulVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Abu Bakarr Gaye (né le à Barra et mort le à Banjul) est un homme politique gambien, ministre de la Santé et des Affaires sociales de la République de Gambie de 2009 à 2010[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Gaye est né le à Barra, en Gambie. Il a suivi des études de 1960 à 1965 à l'École Maburaka au Sierra Leone. De 1967 à 1968, il poursuit ses études à l'Université Patrice Lumumba à Moscou où il fait l'apprentissage de la langue russe, des mathématiques, de la physique, de la biologie, de la chimie, de l'économie et de l'histoire. De cette même université, Gaye sort diplômé de médecine générale[1].

Sa carrière professionnelle a commencé en 1974 au sein du ministère de la Santé de la Sierra Leone. En 1977, il rejoint le personnel de la clinique de Basse Santa Su en Gambie. En 1979, il devient médecin en chef de l'hôpital de Bansang en Gambie, où il reste jusqu'en 1981. Il exerce ensuite comme médecin libéral en milieu rural jusqu'en 1997 à Barra. Il travaille à l'hôpital musulman Ahmadiya jusqu'en 2004. En 2009, il retourne à Barra comme médecin libéral[1].

Le , Gaye est nommé ministre de la Santé et des Affaires sociales par le président Yahya Jammeh. Il succède à Mariatou Jallow[2],[3].

Gaye meurt le à l'Hôpital Royal Victoria Teaching à Banjul.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Abu Bakarr Gaye, CV des ministres du gouvernement de Gambie
  2. Dr Mariatou Jallow removed The Daily Observer du 2 novembre 2009
  3. Gambian leader replaces health minister www.gambianow.com du 30 octobre 2009