Absences répétées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Absences répétées
Réalisation Guy Gilles
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 79 minutes
Sortie 1972

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Absences répétées est un film français de Guy Gilles, sorti en 1972.

Synopsis[modifier | modifier le code]

François 22 ans, travaille dans une banque au milieu d’une agitation permanente qui lui paraît stérile. Il est très mélancolique et semble ne plus avoir le goût à la vie, il passe le plus clair de son temps à se droguer et à s'isoler dans sa chambre, ne s'alimentant presque plus, causant le désespoir de ses parents chez qui François vit et aussi celui de sa copine Sophie, une danseuse à l'Opéra. Quand il ne se drogue pas, François voit ses amis, Guy qu'il connait de longue date et Pierrot, un garçon un peu plus jeune. Multipliant les absences à son travail, François finit par en être renvoyé. La tristesse et la déception de la vie de François s'intensifient peu à peu. Il finit notamment par se séparer de Sophie. Alors qu'il décide de quitter Paris, il meurt d'une overdose. Sa mère, ne supportant pas sa mort se suicide quelques jours plus tard. Sur leur tombe commune, se recueille Guy qui dit une phrase qu'avait l'habitude d'écrire son ami : "Je croyais que la vie était un poème".


Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]