Absa Salla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Localisation de la province d'Afrique romaine.

Absa Salla était une ville romaine et byzantine de la province romaine d'Afrique proconsulaire (nord de l'actuelle Tunisie). C'était également le siège d'un siège titulaire de l'Église catholique romaine du même nom[1].

Son nom est d'origine punique ou libyenne, peut-être est-il composé d'Absa et de Salla, ou bien est-ce une altération d'Apisa[2].

L'emplacement de la ville reste inconnu[3] mais est son existence est certaine entre 300 et 650.

Évêché[modifier | modifier le code]

La ville a également été le siège d'un évêché[4] dans la province ecclésiastique de Carthage[5]. De cet ancien évêché, on ne connaît qu'un seul évêque, Dominique, qui participe au concile africain de 646 et a signé une lettre au patriarche de Constantinople Paul II, lue plus tard lors du synode convoqué par le pape Martin Ier en 649.

Le diocèse cesse effectivement de fonctionner à la fin du VIIe siècle, avec la conquête musulmane du Maghreb, mais il est rétabli en 1933 en tant que siège titulaire d'Absa Salla.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joseph Bingham et Richard Bingham, Origines Ecclesiasticae; or The Antiquities of the Christian Church and Other Works of the Rev. Joseph Bingham, M.A., Londres, William Straker, , 467 p. (lire en ligne), p. 442.
  2. Anatole-Joseph Toulotte, Géographie de l'Afrique chrétienne, Rennes/Paris, Typographie Oberthur, , 400 p. (lire en ligne), p. 112.
  3. (en) « Absasallensis », sur pleiades.stoa.org (consulté le 14 novembre 2020).
  4. (it) Annuario Pontificio, Rome, Librairie éditrice vaticane, , 2278 p. (ISBN 978-8-820-97422-0), p. 748.
  5. (la) Stefano Antonio Morcelli, Africa Christiana, vol. I, Brescia, , p. 65.
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Absa Salla » (voir la liste des auteurs).