Abroutissement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'abroutissement est le nom donné à la consommation de broussailles et de jeunes arbres par les animaux sauvages ainsi qu'à la déformation que cette consommation fait subir aux végétaux qui y sont exposés. On s'en sert désormais comme d'un indicateur des relations entre la forêt et le gibier[1]. La pression d'abroutissement est également un indicateur des relations entre ruminants et pelouses, prairies de pâturage ou cultures[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'indice d'abroutissement : un nouvel indicateur de la relation “forêt-gibier” ? », Thierry Chevrier, Sonia Saïd, Carole Toïgo, Jean-Pierre Hamard, François Klein, Christine Saint-Andrieux et Bruno Chopard, Faune sauvage, avril 2006.
  2. [PDF] Anthony Sturbois et al., Gestion de l’abroutissement des cultures par la Bernache cravant : intervenir ou laisser faire ? Expérimentations conduites en baie de SaintBrieuc en partenariat avec les agriculteurs, 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]