Abriola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Abriola
Abriola
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Basilicate Basilicate 
Province Potenza 
Code postal 85010
Code ISTAT 076001
Code cadastral A013
Préfixe tel. 0971
Démographie
Gentilé abriolani
Population 1 599 hab. (31-12-2010[1])
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 30′ 26″ nord, 15° 48′ 57″ est
Superficie 9 600 ha = 96 km2
Localisation
Localisation de Abriola
Localisation dans la province de Potenza.
Géolocalisation sur la carte : Basilicate
Voir sur la carte administrative de Basilicate
City locator 14.svg
Abriola
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Abriola
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Abriola
Liens
Site web www.comune.abriola.pz.it

Abriola est une commune d'environ 1 600 habitants, située dans la province de Potenza, dans la région Basilicate en Italie méridionale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de preuves certaines sur les origines de la ville. Les premières traces d'une colonie datent du IXe siècle, lorsque les Sarrasins, après l'occupation de Conza en 872, allèrent jusqu'à Lucanie et fondèrent à Abriola une citadelle fortifiée pour garder la vallée de Fiumara di Anzi. Le Sarrasin Bomar, seigneur de Pietrapertosa, devint alors propriétaire d'Abriola. En 907, la ville fut cédée au Lombard Sirifo ; c'est à cette époque que fut adopté le toponyme d'Abriola, dérivant de Briola, le lieu de chasse d'un comte lombard. Cette interprétation étymologique est confirmée par l'arme, représentée «en bleu sur un chêne monté sur le sommet médian d'une montagne à trois sommets, traversée par un sanglier». Au XIIe siècle, elle devint un fief dans la Principauté de Tarente. Au cours des siècles suivants, le fief appartenait à de nombreuses familles, dont celle des D'Orange, des Di Sangro, des Caracciolo et enfin des Federici. En 1809, le village devint le théâtre d'un épisode de banditisme odieux : l'extermination de toute la famille du baron Federici par l'une des bandes de brigands les plus redoutées de l'époque, dirigée par Domenico Rizzo connu sous le nom de Taccone. L'orographie des lieux et la présence de bois épais ont fait de la zone autour d'Abriola un lieu idéal pour les raids de brigands, dont Antonio Locaso, originaire de la ville. Le peintre Giovanni Todisco y vécut au XVIe siècle. Aujourd'hui, Abriola est une charmante ville touristique à quelques kilomètres de la ville dans le domaine de «Piana del Lago», des pistes de ski sont à la disposition des amateurs de sports d'hiver. (Traduction page italienne)

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
28 mai 2002 En cours Vittorio Pietro Triunfo    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Arioso, Tintiera

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Anzi, Calvello, Marsico Nuovo, Pignola, Sasso di Castalda, Tito



Notes et références[modifier | modifier le code]