Abraham Gotthelf Kästner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abraham Gotthelf Kästner (1719-1800) fut un professeur de mathématiques allemand.

Né à Leipzig, il fut professeur à l'université de Göttingen et l'un des membres les plus actifs de la société littéraire de cette ville, dont il publia plusieurs volumes des Mémoires.

De habitu matheseos et physicae ad religionem, 1752

Ses principaux ouvrages, outre de nombreux traités élémentaires, sont :

  • une Histoire des Mathématiques, 1796-1800, en allemand,
  • une Nouvelle démonstration de l'immortalité de l'âme.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Abraham Gotthelf Kästner » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)