Abraham Girardet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Abraham Girardet
Girardet-Selfportrait.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie

Abraham Girardet, né le au Locle et mort le à Paris, est un dessinateur et graveur suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Abraham Girardet le fils de Samuel, libraire et éditeur, et de Marie-Anne Bourquin[1]. En 1783, il se rend à Paris où il suit les enseignements de dessin et de gravure de Bénédict Alphonse Nicolet[1]. Pendant la Révolution française de 1789, il publie des illustrations à propos des événements[1]. En 1792, il déménage à Neuchâtel où il enseigne le dessin, puis voyage à travers l'Italie[1]. Il retourne ensuite à Paris où il est associé en tant que dessinateur aux Tableaux historiques de la Révolution française de 1795 à 1817[1]. En 1806, il est primé pour une gravure représentant La Transfiguration de Raphaël[1]. Durant la fin de sa vie, il est professeur de dessin à la Manufacture des Gobelins[1]. Il meurt le 2 janvier 1823 à Paris[1].

Il est le frère des graveurs Alexandre, Charles-Samuel et Abram-Louis Girardet.

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k Lucie Girardin-Cestone, « Girardet, Alexandre » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :