Abraham Furtado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Furtado.
Abraham Furtado
Abraham-furtado.jpg
Fonctions
Secrétaire
Grand Sanhédrin
Président
Assemblée des notables (d)
Adjoint au maire (d)
Bordeaux
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
BordeauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Banquier, armateurVoir et modifier les données sur Wikidata

Abraham Furtado, né le à Londres et mort à Bordeaux le , est un banquier et armateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Abraham Furtado est originaire d'une famille de marannes de Lisbonne.

Banquier et armateur à Bayonne et Bordeaux, s'occupant de négoce et d'assurances maritimes, Furtado devient porte-parole de la communauté juive bordelaise en 1787 et est choisi l'année suivante par Malesherbes, notamment avec David Gradis et Lopes-Dubec, pour participer aux débats à Versailles qui préparent l'émancipation des juifs dit portugais (la "Nation juive portugaise").

Membre de la municipalité de Bordeaux en 1790, il est député de la nation juive portugaise de la ville.

En 1806, il est président de l'Assemblée des notables, puis secrétaire du Grand Sanhédrin.

Il est nommé maire-adjoint et trésorier de Bordeaux de la ville par Louis XVIII.

En 1815, il rejoint le camp royaliste mais refuse toute implication politique.

Une rue de Bordeaux porte son nom.

Publication[modifier | modifier le code]

  • Lettre adressée à M. Grégoire, curé d'Emberménil, député de Nancy, par les députés de la nation juive portugaise, de Bordeaux (avec David Gradis et Lopes-Dubec, 1789)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Berr, Éloge de M. Abraham Furtado, l'un des adjoints de la mairie de Bordeaux... ex-président de l'Assemblée générale des Israélites de France... décédé à Bordeaux le 29 janvier 1817, Paris, Imprimerie Sétier, 1817
  • « FURTADO, ABRAHAM », in "Jewish Encyclopedia" (1906).
  • Joël Hanhart, Waldemar Mordekhaï Haffkine, biographie intellectuelle, Paris, Honoré Champion, 2016.
  • Arthur Hertzberg, « The French Enlightenment and the Jews: The Origins of Modern Anti-Semitism », Columbia University Press, New York, 1968.
  • Anne de Mathan, Mémoires de Terreur : l'an II à Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2002
  • F. Malino, Furtado et les Juifs portugais, 1979

Liens externes[modifier | modifier le code]