Abraham Alikhanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abraham Alikhanov (en russe : Абрам Исаакович Алиханов, Abram Isaakovitch Alikhanov ; en arménien : Աբրահամ Իսահակի Ալիխանյան, Alikhanian) (20 février 1904 – 8 décembre 1970) est un physicien soviétique d'origine arménienne, membre de l'Académie des sciences de l'URSS. Il a été un des fondateurs du projet nucléaire soviétique[1]. En 1945, il fonde l'Institut de physique théorique et expérimentale. Il est considéré comme l'un des pères de la physique des particules de l'URSS avec Igor Kourtchatov[2].

Il est le frère du physicien Artem Alikhanian (en).

Biographie[modifier | modifier le code]

Abraham Alikhanian est né le 20 février 1904 à Elisavetpol dans le gouvernement d'Elisavetpol (aujourd'hui Gandja en Azerbaïdjan). Il russifie som nom en Alikhanov vers 1930[3],[4],[5].

Après des études commerciales à Tiflis en Géorgie, il entre à l'Institut polytechnique de Géorgie puis à l'Institut polytechnique de Petrograd où il est diplômé en 1930. Dès 1927, il commence ses recherches à l'Institut physico-technique Ioffe sur la construction d'un cyclotron sous la direction de Vitali Khlopine (ru).

À partir de 1934, ses travaux portent sur la physique nucléaire. En 1939, il crée le premier réacteur nucléaire soviétique. En 1945, il crée l'Institut de physique théorique et expérimentale à Moscou dont il sera le directeur jusqu'en 1968.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Abraham Alikhanov » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) Paul R. Josephson, Red Atom: Russia's Nuclear Power Program from Stalin to Today, University of Pittsburgh Press, (lire en ligne)
  2. (en) Boris Ioffe, At the Frontier of Particle Physics: Handbook of QCD, vol. 1, World Scientific, 7 p. (lire en ligne)
  3. (en) Brigham Narins, « Notable Scientists from 1900 to the Present: A-C », Gale,‎ , p. 27 (lire en ligne)
  4. (en) « Complete Dictionary of Scientific Biography : Abraham Alikhanov », Encyclopedia.com,‎ (lire en ligne)
  5. (ru) A. P. Aleksandreov, B. V. Dzelepov, S. I. Nikitin et I. B. Khariton, « Pamiati Abrama Isaakovicha Alikhanova (in memory of A. I. Alikhanov) », Physics-Uspekhi, vol. 112, no 3,‎ , p. 725–727