Aboubacar Sidiki Diakité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toumba.

Aboubacar Sidiki Diakité, dit « Toumba », est un militaire guinéen. Aide de camp du président guinéen Moussa Dadis Camara, il est également chef de la garde présidentielle, les « bérets rouges ». Ces derniers sont accusés d'être responsables des massacres perpétrés le dans le stade du 28 septembre à Conakry[1].

Le , Aboubacar Diakité ouvre le feu sur Dadis Camara et le blesse gravement, alors que le président auto-proclamé semblait rejeter sur lui la responsabilité des massacres[2]. Aboubacar Diakité est depuis en fuite[3]. Le , il s'exprime sur Radio France internationale pour accuser Dadis Camara d'avoir commandité les massacres et d'avoir voulu en rejeter la responsabilité sur lui[4], et affirme avoir aidé des opposants à échapper aux violences, version confirmée[5] par François Fall, ancien premier ministre. Le rapport de l'ONG Human Rights Watch[6], rendu public le 17, est beaucoup plus sévère pour Toumba, l'estimant responsable de crimes contre l'humanité.

Il est arrêté à Dakar, au Sénégal, en [7].

Notes et références[modifier | modifier le code]