Abou Zoubaydah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Abou Zoubaydah
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
(51 ans)
RiyadVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
زين العابدين محمد حسينVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activité
Autres informations
Religion
Lieu de détention

Abou Zoubaydah (arabe : ابو زبيدة), né le sous le nom de Zayn al-Abidin Muhammad Husayn, est un citoyen saoudien présenté — en page 7 du mémo du 1er août 2002 du Département américain de la Justice — comme n°3 ou n°4 de l'organisation terroriste Al-Qaïda.

Il est connu pour avoir été arrêté par l'armée américaine au Pakistan en et victime de tortures relevant des techniques d'interrogatoire renforcées au cours de ses huit années de captivité, entre autres à la prison de Bagram et la prison de Guantánamo gérées par l'administration de George W. Bush[1]. D'après le New York Times, « Privé de sommeil, il a été soumis 183 fois à des simulations de noyade. Tous les jours, sa tête était frappée violemment contre les murs »[2].

Après l'avoir accusé d'être membre d'Al-Qaïda et responsable des attentats à la bombe dans des ambassades américaines en 1998, le gouvernement des États-Unis a ensuite reconnu que ces allégations étaient infondées[3].

En 2022, ce Saoudien d’origine palestinienne âgé de 50 ans vient de toucher 100 000 € de la Lituanie, pour y avoir été torturé. Vilnius s’est enfin conformé à un jugement de la Cour européenne de justice, vieux de trois ans.

Les 100 000 € versés par la Lituanie se trouvent aux États-Unis sur un compte gelé. Nul ne sait s’il les touchera jamais ni s’il sera jugé. Jusqu’ici, aucun président américain n’a tenu sa promesse de fermer Guantanamo.

A ce jour (11 janvier 2022), Abou Zoubaydah est toujours détenu à Guantánamo, sans avoir jamais été inculpé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Detainee Biographies » [PDF], Office of the Director of National Intelligence
  2. « Espionne controversée, Gina Haspel devient la première femme à diriger la CIA - Les Échos », sur www.lesechos.fr (consulté le )
  3. Zayn al Abidin Muhammad Husayn v. Robert Gates, Respondents Memorandum of Points and Authorities in Opposition to Petitioner's Motion for Discover and Petitioner's Motion for Sanctions. Civil Action No. 08-cv-1360 (RWR) ()

Liens externes[modifier | modifier le code]