Abou Soda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abou Soda était un émir de la tribu des Banou Ifren et des Zénètes Berbères[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ibn Khaldoun a rapporté dans son livre El Mokadima un poème écrit par les Hilaliens sur la mort d'Abou Soda el Ifrenides, émir zenatien, qui a opposé une vive résistance en Ifrîkiya et dans le Zab de l'époque.

Abou Soda était un vizir berbère de Tlemcen, au temps du souverain Yala Bakhti de Tlemcen des Maghraouides, il a combattu les Hilaliens en Afrique du Nord, ces derniers l'ont tué en 1058[3].

La dynastie des Hammadides est vaincu ainsi que les Zénètes et le Maghreb subira une grande transformation à la suite de cette défaite[4],[5]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique Septentrionale De Ibn Khaldūn, William MacGuckin livre en ligne
  2. La Berbérie orientale sous les Zīrīdes, Xe-XIIe siècles, H. R. Idris livre en ligne
  3. Ibn Khaldoun, Histoire des Berbères, partie Zénètes, p. 271, livre en ligne
  4. Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique Septentrionale De Ibn Khaldūn, William MacGuckin
  5. Histoire des Beni Hilal et de ce qui leur advint dans leur marche vers l ... De Micheline Galley, Abderrahman Ayoub livre en ligne

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ibn Khaldoun El Mokadima. page 307 et 308. Le livre des exemples traduit par Abdesselam Chaddadi. (ISBN 978-2-07-011425-2)
  • L'Algérie médiévale De Mahfoud Kaddache