Abisoye Ajayi-Akinfolarin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Abisoye Ajayi-Akinfolarin
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (36 ans)
AkureVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Abisoye AbosedeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web
Distinction
100 Women ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Abisoye Ajayi-Akinfolarin (née Abisoye Abosede Ajayi le ) est une entrepreneure sociale nigériane défenseure des femmes et des filles. Elle est la fondatrice de la Pearls Africa Youth Foundation, une organisation non-gouvernementale visant à éduquer les jeunes filles des régions mal desservies du Nigeria et à leur donner des compétences technologiques. Le , Ajayi-Akinfolarin est nommée l'une des dix héros CNN de l'année. Plus tard ce mois-là, elle est répertoriée comme l'une des 100 Women de la BBC.

Enfance et éducation[modifier | modifier le code]

Abisoye est née à Akure, la capitale de l'État d'Ondo au Nigeria. Elle fait ses études à l'Institut nigérian des technologies de l'information (NIIT) puis à l'Université de Lagos, où elle obtient un BSc en administration des affaires[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Ajayi-Akinfolarin a commencé sa carrière en travaillant pour E.D.P. Audit and Security Associates. Elle travaille pour l'entreprise pendant sept ans, en commençant comme stagiaire puis en étant promue en tant que consultante associée. En travaillant dans la technologie, Ajayi-Akinfolarin découvre un grand écart entre les genres. Une enquête gouvernementale menée au Nigeria en 2013 révèle que moins de 8% des femmes occupe des postes professionnels, de gestion et technologiques[1].

Ajayi-Akinfolarin fonde en 2012 la Pearls Africa Youth Foundation, une organisation non gouvernementale qui aide les filles à développer des compétences technologiques à travers divers programmes, notamment GirlsCoding, GC Mentors, GirlsInSTEM et Empowered Hands[2],[3]. Depuis 2012, l'organisation a formé plus de 400 jeunes femmes au codage[4].

Prix et reconnaissance[modifier | modifier le code]

  • CNN Heroes, 2018
  • BBC 100 Women, 2018[5]
  • Prix ONE Women of the Year 2018[6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Agbo, « Abisoye Ajayi-Akinfolarin: The Coding Hero », The Guardian (consulté le )
  2. « Disadvantaged Girls Change their Communities by Learning to Code », CNN (consulté le )
  3. « Pearls Africa » [archive du ], Viva Naija.com
  4. « Top 10 CNN Heroes of 2018 revealed », CNN (consulté le )
  5. (en-GB) « BBC 100 Women 2018: Who is on the list? », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en-US) « ONE's 2018 Women of the Year Awards », ONE, (consulté le )