Aller au contenu

El Abiodh Sidi Cheikh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Abiodh Sidi Cheikh)

El Abiodh Sidi Cheikh
El Abiodh Sidi Cheikh
Mausolée de Sidi Abdelkader Ben Mohamed, dit Sidi Cheikh
Noms
Nom arabe الابيض سيدي الشيخ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya El Bayadh
Daïra El Abiodh Sidi Cheikh
Code postal 32300
Code ONS 3207
Démographie
Population 24 949 hab. (2008[1])
Densité 1,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 53′ 55″ nord, 0° 32′ 40″ est
Altitude 903 m
Superficie 16 023 km2
Localisation
Localisation de El Abiodh Sidi Cheikh
Localisation de la commune dans la wilaya d'El Bayadh.
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
El Abiodh Sidi Cheikh
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
El Abiodh Sidi Cheikh
Géolocalisation sur la carte : Algérie (nord)
Voir sur la carte topographique d'Algérie (nord)
El Abiodh Sidi Cheikh

El Abiodh Sidi Cheikh est une commune de la wilaya d'El Bayadh en Algérie, située dans le piémont saharien.

Centre de la grande tribu des Ouled Sidi Cheikh, elle abrite le mausolée de Sidi Cheikh qui fait l'objet d'un pèlerinage annuel important. C'est la deuxième commune la plus peuplée de la wilaya.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune d'El Abiodh Sidi Cheikh se situe au sud de la wilaya d'El Bayadh, à 130 km au Sud-Ouest d'El Bayadh[2].

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

La commune d'El Abiodh Sidi Cheikh est composée de treize localités[3] :

  • Ouled Sidi Cheikh
  • Ouled Sidi el Hadj Bahous
  • Ouled Sidi el Hadj Ben Cheikh
  • Ouled Abd Krim ( El Krarma )
  • Djeramna
  • El Abiodh Sidi Cheikh
  • Nouaoura
  • Ouled Aïssa (en partie)
  • Ouled Amara
  • Ouled Moulay el chourfa (enfants de ali ben abi taleb 3alih salam)
  • Ouled Sid Hadj Ahmed
  • Ouled Sidi Brahim
  • Ouled Sidi M'Hamed
  • Ouled Ziad

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat à El Abiodh Sidi Cheikh, est désertique froid. La classification de Köppen est de type BWk. La température moyenne est de 17.7 °C et la moyenne des précipitations annuelles ne dépasse pas 150 mm[4].

 Données climatiques à El Abiodh Sidi Cheikh.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 2,3 3 6 9 13,6 19 22,4 22 17 12 6,4 3
Température moyenne (°C) 7,3 9 12 16 20 26 29,9 29 24 17,9 12 8 17,7
Température maximale moyenne (°C) 12,4 15 18 23 26,9 33,6 37,4 36,2 31 23,5 18 13
Précipitations (mm) 15 5 16 14 11 4 2 4 17 20 13 17 138
Source : climate-data.org[4]
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
12,4
2,3
15
 
 
 
15
3
5
 
 
 
18
6
16
 
 
 
23
9
14
 
 
 
26,9
13,6
11
 
 
 
33,6
19
4
 
 
 
37,4
22,4
2
 
 
 
36,2
22
4
 
 
 
31
17
17
 
 
 
23,5
12
20
 
 
 
18
6,4
13
 
 
 
13
3
17
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Histoire[modifier | modifier le code]

Cimetière de Labiodh Sidi Cheikh

La genèse de la ville est liée à une zaouia, traditionnellement tournée vers le Sahara[5]. Elle est le centre de la grande tribu des Ouled Sidi Cheikh, qui a mené des insurrections en 1863 et 1881, contre l'armée française[2].

Au XXe siècle, elle devient un point important de fixation des nomades[2]. La motorisation accélérée grâce aux aides de l'État a permis de maintenir les campements sur les pâturages mais a accéléré la sédentarisation en ville[5].

Administration[modifier | modifier le code]

El Abiodh Sidi Cheikh devient une commune de plein exercice le [6]. Après l'indépendance, elle est rattachée d'abord à la wilaya de Saïda, puis à celle d'El Bayadh[5].

En 2019, le gouvernement algérien a annoncé la création de la wilaya déléguée d'El Abiodh Sidi Cheikh[7].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Vue sur les environs de la ville.

La ville est fragmentée dans laquelle, au ksar dédoublé, sont venus s'ajouter des quartiers nomades où ils se regroupent suivant les fractions ethniques d'origine et les nouveaux quartiers nés des programmes d'aménagement de l'État algérien, habités surtout par les fonctionnaires et les habitants venus du Nord pour encadrer la nouvelle administration locale [5]. Les cultures irriguées se sont développées autour de la ville pour faire face à cet afflux[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement général de la population et de l'habitat de 2008, la population de la commune d'El Abiodh Sidi Cheikh est évaluée à 24 949 habitants, l'agglomération chef-lieu compte 24 785 habitants[8]. C'est la deuxième commune la plus peuplée de la wilaya d'El Bayadh[1].

La ville a connu un exode rural important à la suite de la sédentarisation des nomades, sous l'effet de sécheresse. Sa population était 2 400 habitants en 1962[5].

Évolution démographique
1962 1985 1998 2008
2 40012 00020 67524 949
(Source : [5],[8])

Patrimoine et culture[modifier | modifier le code]

Tombeau de Sidi Cheikh.

La ville organise une waâda annuelle (une sorte de pèlerinage) appelée « rekb Sidi Cheikh » par les habitants de la région, célébrant l'héritage spirituel du saint personnage de la région, Sidi Cheikh. Ce pèlerinage est classé au patrimoine mondial immatériel protégé de l'Unesco, depuis 2013[9].

Le mausolée de Sidi Cheikh et la chapelle catholique sont classés au patrimoine culturel algérien[10].

Personnalité liée à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Wilaya d'El Bayadh : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. a b c et d Marc Côte, Guide d'Algérie : paysages et patrimoine, Algérie, Média-Plus, , 319 p. (ISBN 9961-9-2200-X), p. 74
  3. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret no 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya d'El Bayadh, p. 1554.
  4. a et b « Climat Boussemghoun : Pluviométrie et Température moyenne El Abiodh Sidi Cheikh, diagramme ombrothermique pour El Abiodh Sidi Cheikh- Climate-Data.org » (consulté le )
  5. a b c d e et f André PRENANT et Bouziane SEMMOUD, Analyse des rapports entre l’évolution de la réalité géographique de l’Algérie et celle de son appréhension par la recherche, Oran, CRASC, (ISBN 978-9961-813-33-1, lire en ligne), p. 351
  6. http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=19580101&numTexte=&pageDebut=11974&pageFin=#
  7. Achour Nait Tahar, « Conseil des ministres : création de 10 nouvelles wilayas et 44 wilayas déléguées », sur INTERLIGNES Algérie, (consulté le )
  8. a et b « El Abiodh Sidi Cheikh (Commune, El Bayadh, Algeria) - Population Statistics, Charts, Map and Location », sur www.citypopulation.de (consulté le )
  9. a et b « Patrimoine mondial immatériel, la waâda de Sidi Cheikh, un rendez-vous annuel à El Bayadh », sur Djazairess (consulté le )
  10. Liste Générale des Biens Culturels Protégés en Algérie.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • BISSON, J., De la Zaouia à la ville : El Abiodh Sidi Cheikh, ou la naissance d’une ville nomade, dans Petites Villes et Villes Moyennes dans le Monde Arabe, Tours, URBAMA No 16-17, 1968.