Abelisauroidea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Abelisaurus ou Abelisauridae.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abélisaure.

Les abelisaures, également connu sous le nom d'Abelisauria ou Abelisauroidea, forment un groupe de dinosaures saurischiens au sein des Neotheropoda. On compte parmi eux des genres tels Abelisaurus, Carnotaurus et Majungasaurus.

Les abelisaures habitaient l'hémisphère sud lors du Crétacé. Leur origine remonte au moins jusqu'au Jurassique moyen, où ils semblent avoir occupé un territoire plus grand[1].

Lors du Crétacé, le groupe semble s'être éteint en Asie et en Amérique du Nord, possiblement en raison de sa compétition avec les Tyrannosauroidea. Cependant, des descendants d'abelisaures ont vécu sur les continents du sud jusqu'à l'extinction Crétacé-Tertiaire[2].

En juillet 2016, une empreinte spectaculaire d'abelisaure est découverte en Bolivie. Mesurant 1.2 mètres, elle serait la plus grosse empreinte de dinosaures trouvée dans le monde à ce jour[3].

Classifications[modifier | modifier le code]


D. Pol et O. Rauhut ont proposé en 2012 le cladogramme suivant[5] pour les Ceratosauria qui montre la position des Abelisauroidea :

Ceratosauria 

Berberosaurus



Deltadromeus





Spinostropheus




Limusaurus



Elaphrosaurus




 Neoceratosauria 
 Ceratosauridae 

Ceratosaurus



Genyodectes



 Abelisauroidea 
 Noasauridae 

Laevisuchus



Masiakasaurus



Noasaurus



Velocisaurus



 Abelisauridae 

Eoabelisaurus




Rugops




Abelisaurus


 Carnotaurinae 


Majungasaurus



Indosaurus



Rajasaurus



 Brachyrostra 


Ilokelesia



Ekrixinatosaurus



Skorpiovenator



 Carnotaurini 

Carnotaurus



Aucasaurus












Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)(en) David B. Weishampel, Peter Dodson et Halszka Osmólska, The Dinosauria: Second Edition, University of California Press, (ISBN 978-0-520-24209-8), p. 109
  2. (en) D. Martín, M. D. Ezcurra et F. L. Agnolín, « An abelisauroid dinosaur from the Middle Jurassic of Laurasia and its implications on theropod palaeobiogeography and evolution », Proceedings of the Geologists' Association,‎
  3. La plus grosse empreinte de dinosaure carnivore découverte par hasard en Bolivie
  4. (en) Thierry Tortosa, Eric Buffetaut, Nicolas Vialle, Yves Dutour, Eric Turini et Gilles Cheylan, « A new abelisaurid dinosaur from the Late Cretaceous of southern France: Palaeobiogeographical implications », Annales de Paléontologie, no In press,‎ (DOI 10.1016/j.annpal.2013.10.003, lire en ligne)
  5. (en) Diego Pol & Oliver W. M. Rauhut, « A Middle Jurassic abelisaurid from Patagonia and the early diversification of theropod dinosaurs », Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences, vol. 279, no 1804,‎ , p. 3170–5 (PMID 22628475, PMCID 3385738, DOI 10.1098/rspb.2012.0660)