Abel François Nicolas Caroillon de Vandeul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Caroillon.
Abel François Nicolas Caroillon de Vandeul
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Activité

Abel François Nicolas Caroillon de Vandeul (1746-1813), écuyer, est un industriel langrois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Intéressé dans les affaires du roi, il était le gérant des forges du comte d'Artois, trésorier de France, premier commis des Finances (1785) et directeur des Domaines du Roi.

Il épouse Marie-Angélique Diderot, fille de Denis Diderot, le 9 septembre 1772. En 1784, le couple habite rue de Bourbon[1] au faubourg Saint-Germain. Deux enfants sont issus de ce mariage :

Acquisitions[modifier | modifier le code]

  • l’abbaye d'Auberive, devenue bien national après la Révolution, pour l’habiter et y installer une filature de coton[3]
  • Après 1798, la manufacture de glaces de Rouelles, ancienne propréité d'Antoine Allut. Il la transforme en fabrique de bouteilles et de verre à vitres. Cette entreprise perdurera jusqu'en 1840[4].
  • Ferme du fourneau et la forge Jacquot, à Orquevaux, chemin du Cul du Cerf - qui avaient appartenu au baron de Thiers. Caroillon exploite le fourneau jusqu’au milieu du XIXe siècle ou il cesse définitivement son activité[5].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]