Abel Danos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Abel Danos
Abel Danos 1941.jpg
Photographie d'identité judiciaire d'Abel Danos en juillet 1941.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
MontrougeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Abel Danos, né le à Saman (Haute-Garonne) et fusillé le à Montrouge, surnommé le « Mammouth » en raison de sa forte corpulence, fut un malfaiteur, membre du Milieu et un membre de la Carlingue (Gestapo française) de 1941 à 1944.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fiche anthropométrique d'Abel Danos, avril 1922.

Membre du « milieu », Abel Danos fut employé, en une seule occasion, au cambriolage des bureaux d'un V-Mann (de), pour le compte de Paul Paillole qui renonça bientôt à utiliser ce truand. Arrêté et inculpé suite à des délits de droit-commun, il proposa ses services à la police allemande.

Il fut de 1941 à 1944 un des bourreaux de la « Gestapo française de la rue Lauriston », menée par Henri Lafont et Pierre Bonny, et autrement appelée « la Carlingue », qui se livrait à des actes de collaboration active tout en s'enrichissant.

Il fut sous-officier dans la Légion nord-africaine créée au début de l’année 1944 par Henri Lafont.

Après-guerre, il est membre du Gang des Tractions Avant.

Arrêté et jugé, il est fusillé pour collaboration le [1].

Il reste une figure de cette période trouble de l'Occupation durant laquelle le « milieu » jouait sur les deux tableaux (gangstérisme et collaboration).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]