Abdul Kader El-Janabi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abdul Kader El-Janabi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
Nationalité
Activités

Abdul Kader El-Janabi, né le 1er juillet 1944 à Bagdad, est un poète, journaliste, écrivain et traducteur irakien, libertaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, plusieurs membres de sa famille sympathisent avec le Parti communiste irakien et il est influencé par le surréalisme.

Mais dans les années 1960, il est contraint à l'exil à la suite de l'instauration d'un régime policier du parti Baas encouragé par les États-Unis.

Exilé en Grande-Bretagne, il se lie au mouvement trotskyste, l'International Marxist Group, dirigé par Tariq Ali.

Il part ensuite en France où il réside depuis 1972. Il y monte diverses revues dont Le Désir Libertaire ('Ar Raghba El-Ibâhiyya'). Il y publie des textes de libertins musulmans de l'époque du califat Abbasside de Bagdad ainsi que des textes de Georges Henein, précurseur du surréalisme en Égypte.

Se refusant à toute union sacrée dans le conflit israélo-palestinien, il se lie avec des écrivains israéliens et appelle à une solution juste dans le conflit. Il compose le recueil Nés à Bagdad avec Romy Somek. Il porte un regard très critique sur les intellectuels arabes qui « n'utilisent leur langue que pour devenir les fonctionnaires zélés du despotisme. »

Traducteur en arabe de Paul Celan, Max Jacob, Joyce Mansour et de divers poètes américains, El-Janabi voue une haine à la religion et mène une critique de la religion musulmane entre autres :

« Musulman, moi ? Impossible ! N'ai-je pas été expulsé de l'école coranique, où l'on m'avait pris de force à peine un mois plus tôt, pour n'avoir pu apprendre par cœur ne fût-ce qu'une seule sourate ? »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sables, Paris, coll. Arabie-sur-Seine, 1983.
  • Horizon vertical, Sindbad-Actes Sud, 1998, version française de Tarbiyat 'Abd el-Qâdir el-Janabi (Dâr el-Jadîd, Beyrouth, 1995)
  • Le spleen du désert, petite anthologie de poèmes arabes en prose, Paris, Paris-Méditerranée, 2001.
  • Le verbe dévoilé, petite anthologie de la poésie arabe au féminin, Paris, Paris-Méditerranée, 2001.
  • Reflets dans le miroir des sables, choix de poèmes, Bordeaux, L'escampette, 2003.