Abdul Aziz ibn Abdillah Ali ash-Shaykh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abdul Aziz ibn Abdillah Ali ash-Shaykh
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Grand Mufti d'Arabie Saoudite (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
RiyadVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université islamique Imam Muhammad ibn Saud (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Al ash-Sheikh (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Membre de
Comité permanent pour la recherche islamique et de la fatwa (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Abdul Aziz ibn Abdillah Ali ash-Shaykh ('Abd al-'Aziz ibn 'Abd Allah ibn Muhammad ibn 'Abd al-Lateef Aal ash-Shaikh, en arabe : عبد العزيز بن عبد الله بن محمد بن عبد اللطيف آل الشيخ) est un ouléma saoudien hanbalite de tendance salafiste et l'actuel Grand Mufti de l'Arabie saoudite[1]. Il est né le à Riyad et est actuellement membre du Comité permanent pour la recherche islamique et de la fatwa (en).

Biographie[modifier | modifier le code]

Abdul Aziz Al ash-Shaykh est né le 30 novembre 1943, au sein d'une éminente famille saoudienne, les Al ash-Sahayk. Il commence l'étude du coran à la mosquée Ahmed Ben Sanaan. En 1954, il s'inscrit à l'institut Imam ad-Da'wah où il est diplômé à la faculté de droit islamique en 1962.

Il débute alors sa vie religieuse active et devient enseignant à l'institut Imam ad-Da'wah al-'Ilmee jusqu'en 1971. Il devient ensuite enseignant à la faculté de droit islamique à l'université islamique Imam Muhammad ibn Saoud à Riyad où il reste jusqu'en 1991. Il y supervise notamment la rédaction de thèses universitaires et prend part aux discussions et débats de soutenance. Depuis 1993 il prend part à l'émission radio "Noorun 'alad-Darb" où il répond aux questions des auditeurs. Il a aussi l'habitude de prêcher à la mosquée centrale d'al-Imam Turki bin 'Abd-llah. En plus de son travail il participe à des séminaires et à des exposés relatifs à la dawah à Riyad et Taëf. Depuis sa naissance il souffre d'une vue déficiente et devient complètement aveugle en 1960.

En juin 1999, il est nommé Grand Mufti d'Arabie saoudite par le roi Fahd et succède à Abd al-Aziz ibn Baz[2].

Prises de positions[modifier | modifier le code]

Considéré comme la plus haute autorité religieuse du royaume saoudien, il déclare en mars 2012 qu'il fallait détruire toutes les églises chrétiennes se trouvant dans les pays du Golfe, puisqu’il n’y avait qu’une seule religion dans cette partie du globe : l’islam[3]. La même année il explique que ceux qui demandent que l'âge du mariage soit porté à 25 ans sont complètement dans l'erreur et que les filles sont prêtes au mariage dès l'âge de dix ou douze ans[4].

Le , il dénonce les djihadistes de l'État islamique et déclare que ce mouvement est « l'ennemi numéro un de l’islam »[5]. Fin 2015, après avoir expliqué dans une interview accordée au journal Saudi Gazette que le groupe de terroristes Daech « nuisait » aux musulmans, il ajoute en commentant les menaces proférées quelques jours plus tôt par Abou Bakr al-Baghdadi contre Israël que ces dernières sont des « mensonges » car « en réalité Daech fait partie de l’armée israélienne[6],[7] ».

En janvier 2016, lors d'une émission télévisée il prononce l'interdiction des échecs qu'il considère être une perte de temps et d'argent suscitant la haine entre les joueurs. Il ajoute que le jeu est « l'œuvre de Satan », comme l'alcool et les paris[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Schmitt, Eric; Shanker, Thom (2008-03-18). "U.S. adapts cold-war idea to fight terrorists", New York Times. "Saudi Arabia's top cleric, Grand Mufti Sheik Abdul Aziz al-Asheik, gave a speech last October warning Saudis not to join unauthorized jihadist activities, a statement directed mainly at those considering going to Iraq to fight the American-led forces."
  2. The Middle East and North Africa 2003, Taylor & Francis, 2002, ISBN 978-1-85743-132-2
  3. Sale temps pour les chrétiens, le 17 octobre 2013, lalibre.be
  4. Sheikh Abdul-Aziz Al al-Sheikh, Saudi Arabian Mufti, Says Girls Ready For Marriage At 10 Years Old, HuffigtonPost, 24 mars 2012
  5. AFP : Irak, Syrie: le grand Mufti d’Arabie critique les jihadistes de l’EI et Al Qaïda
  6. Daech composé «de soldats israéliens», la théorie polémique du Mufti d’Arabie Saoudite, La Dépêche, 29 décembre 2015
  7. Islamic alliance will defeat Daesh: Grand Mufti, Saudi Gazette, 28 décembre 2015
  8. Saudi Arabia’s Top Cleric Forbids Chess, but Players Maneuver, Ben Hubbard, The New York Times, 21 jnvier 2016