Abdol-Hossein Sardari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Abdol-Hossein Sardari
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Surnom
Schindler of IranVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Religion

Abdol-Hossein Sardari (en persan : عبدالحسین سرداری ; né à Téhéran en 1914[1] et mort à Nottingham en 1981) est un homme d'État et un diplomate iranien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Consul d'Iran à Paris pendant la Seconde Guerre mondiale, il sauve des centaines de Juifs, d'abord iraniens puis non iraniens, en leur permettant de quitter le pays. Mort dans un certain dénuement (l'Iran ne lui versant plus de pension après la révolution islamique de 1979), son œuvre ne sera vraiment reconnue que de façon posthume. Il est aujourd'hui comparé à Oskar Schindler[2],[3].

Il est l'oncle d'Amir Abbas Hoveida et Fereydoun Hoveyda.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certaines sources indiquent 1895
  2. (en-GB) Brian Wheeler, « The 'Iranian Schindler' who saved Jews from the Nazis », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2017)
  3. (en) « The Muslim Oskar Schindler gets belated recognition », The National,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]