Abdelmajid Bouzouada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (mars 2011).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Abdelmajid Bouzouada]] dans les articles relatifs au sujet.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article biographique nécessite des références supplémentaires pour vérification (juillet 2014).

Améliorez cet article en ajoutant des sources sûres. Toute information controversée sans source ou d'une source de mauvaise qualité à propos d'une personne vivante doit être supprimée immédiatement, en particulier si celle-ci est potentiellement diffamatoire. Pour une aide complémentaire consultez également Wikipédia:Notoriété des personnes.

Abdelmajid Bouzouada
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Abdelmajid Bouzouada (né en 1953 à Safi) est un musicien marocain de musique arabo-andalouse.

Ce passionné des éloges prophétiques et de l'authentique musique dès son enfance, il rejoint l'institut national de musique, adepte au ministère de la culture à Casablanca en 1973 sa carrière professionnelle a commencé avec des orchestres très connus sur le plan national, comme l'orchestre El Brihi présidé par Haj Abdelkrim Raïs (الحاج عبد الكريم لرايس) à Fès et l'Orchestre Azzedine Benkirane et il a passé avec succès l'épreuve d'adhésion à l'orchestre national de musique andalouse de la RTM présidé à cette époque par Moulay Ahmed Loukili (مولاي أحمد الوكيلي).

Il revient à Safi, sa ville natale pour enseigner l'étude rythmique en cours privés à l'institut dirigé par Abdkader Hakim.

En faveur des pionniers du centre d'enseignement et d'embauche au ministère des affaires sociales marocain, il figure parmi les fondateurs de l'association des amateurs de musique andalouse. Il a supervisé l'association en tant que président.

Abdel Majid Bouzaouda avait plusieurs activités citées dans des enregistrements transmis par la radio nationale et des sessions de chants diffusées sur la RTM en plus de sa participation avec l'association des amateurs de musique Andalouse à plusieurs festivals sur le plan régional et national comme il aide quelques associations à l'animation de leurs soirées dont le bénéfice va aux activités de bonnes causes et il a une présence particulière aux actions religieuses que préside le Roi Mohamed VI.

Il fait graver une vidéo intitulée Fiachat avec l'Orchestre arabo-andalou de Fès.