Abdellatif Miraoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Abdellatif Miraoui
عبدلطيف ميراوي
Illustration.
Fonctions
Ministre marocain de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation
En fonction depuis le
(10 mois et 4 jours)
Monarque Mohammed VI
Chef du gouvernement Aziz Akhannouch
Gouvernement Akhannouch
Prédécesseur Saaïd Amzazi
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Fkih Ben Salah (Maroc)
Nationalité Drapeau du Maroc Marocaine
Drapeau de la France Française
Parti politique PAM
Diplômé de Université de Franche-Comté
Profession Professeur d'université

Abdellatif Miraoui, né le à Fkih Ben Salah, est docteur en sciences de l'ingénieur, professeur universitaire,et homme politique marocain .

Il a été président de l'université Cadi Ayyad de Marrakech de à . Il est président honoraire de l'Agence Universitaire de la Francophonie. Le 14 décembre 2020, il est nommé directeur de l'Institut national des sciences appliquées de Rennes. Depuis le 7 octobre 2021, il est ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Maroc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Abdellatif Miraoui est né le à Fkih Ben Salah au Maroc. Il fait l'ensemble de ses études supérieures en France. En 1992, il obtient son doctorat en sciences de l'ingénieur à l'université de Franche-Comté, qui traite de la machine à aimant permanent, technologie utilisée dans l'électrification des vélos notamment. Il possède également la nationalité française [1] .

Parcours académique[modifier | modifier le code]

En 1999, il est habilité à diriger des recherches. De 2001 à 2009, il est directeur de la filière d’ingénieurs génie électrique de l'université de technologie de Belfort-Montbéliard. Il est aussi vice-président du conseil scientifique de cet établissement jusqu'en 2011, date à laquelle il est nommé président de l'Université Cadi Ayyad de Marrakech. En il est élu président de l'Agence Universitaire de la Francophonie lors de la 16e assemblée générale qui se tient à Sao Paulo. De décembre 2019 à décembre 2020, il a été directeur du Pôle Enseignement et Recherche (Energie et Informatique) de l'UTBM.

Ses travaux de recherches concernent les domaines suivants : les systèmes d'entraînement destinés aux véhicules électriques et hybrides, les piles à combustible, etc.

Il est auteur de plus de 300 publications scientifiques (revues, journaux et conférences internationales et nationales)[2]. Il a dirigé plus de 38 thèses de recherche[3]. Selon Google Scholar, son h-index est de 49 au 17 octobre 2021 [4].

En décembre 2020, il est nommé directeur de l'Institut national des sciences appliquées de Rennes pour une durée de cinq ans[5]. Il quitte ce poste moins d'un an après, en octobre 2021, quand il est nommé ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation au Maroc.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Le 7 octobre 2021, il est nommé ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Maroc, dans le gouvernement Akhannouch[6].

Nominations[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Piles à combustible: Principe, modélisation et applications avec exercices et problèmes corrigés avec Benjamin Blunier, Technosup, (ISBN 978-2729831073). Premier livre pédagogique francophone sur la pile à combustible.
  • 2009 : 20 questions sur la Pile à combustible avec Benjamin Blunier, Technip-Éditions (ISBN 978-2710809241)
  • 2011 : Modélisation de Piles à Combustible à Membrane échangeuse de Protons : Physique, Méthodes et Exemples avec Fei Gao et Benjamin Blunier, Hermes Science Publishing (ISBN 978-2746231368)
  • 2012 : Proton Exchange Membrane Fuel Cells Modeling avec Fei Gao et Benjamin Blunier, Wiley- ISTE, 1re édition (ISBN 978-1848213395)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]