Abdelkrim Belamine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (mars 2011).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Abdelkrim Belamine]] dans les articles relatifs au sujet.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (septembre 2014).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Abdelkrim Belamine
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité

Abdelkrim Belamine est un peintre contemporain marocain, né le à Casablanca.

Élève de l'école nationale des beaux-arts de Tétouan (Maroc), arts graphiques et décoration (dont il est diplômé en 1990), il recueille le premier prix de peinture en 1986, et la même année celui du concours des aquarellistes.

Peintre figuratif, il est dans la lignée des peintres orientalistes du début du XXe siècle, tel Henri Pontoy, et traduit dans sa palette claire, en gouache ou en aquarelle, toute la sensibilité de l'univers traditionnel marocain.

Principales expositions[modifier | modifier le code]

  • 1991, hôtel Sheraton, Casablanca (ainsi qu'en 1992, 1993, 1996, 1998, 2000)
  • 1992, galerie Bab el Kébir, Rabat
  • 1993, galerie Bassamat, Casablanca, et 1999, 2002
  • 1994, galerie Mohammed El Fasi, Rabat
  • 1994, 2000, 2001, 2002, 2004, galerie Venise Cadre, à Casablanca
  • 2006, pavillon du golf de Marrakech, 60 ans d'histoire de l'art au Maroc (galerie Venise Cadre)
  • 2009, L'art pour l'environnement, Villa des Arts, Casablanca,
  • 2010, galerie RempArt, Marrakech-Gueliz.

Sources[modifier | modifier le code]

Articles de journaux[modifier | modifier le code]

  • Siham Jadraoui, « Abdelkrim Belamine ou la magie de l'orientalisme marocain », Aujourd'hui le Maroc,‎ (lire en ligne).
  • Imane Bouhrara, « Abdelkrim Belamine, un artiste imprégné du Maroc », Finances News Hebdo,‎ (lire en ligne).
  • Abdessalam Khatib, « Abdelkrim Belamine : Un trait figuratif, symbiose d'authenticité et de modernité », Libération,‎ (lire en ligne).
  • L'Opinion, 31 janvier 1992,
  • Al Bayane, 7 avril 2001

Sources sur le web[modifier | modifier le code]