Abdelkader Jalal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Abdelkader Jalal
Image illustrative de l’article Abdelkader Jalal
Biographie
Nationalité Marocain
Naissance
Casablanca (Maroc)
Décès
Casablanca (Maroc)
Poste Milieu défensif et gardien
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1930-1934 FC El Ouatane
1934-1935 Idéal Casablanca
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1935-1937 Idéal Casablanca
1939-1948 Wydad AC
1951-1954 Raja CA
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1937-1938Merchant flag of French Morocco.svg Maroc (coloniale)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1948-1949 Wydad AC (juniors)
1950-1954 Raja CA (directeur technique)
1954-1956 Raja CA
1956-1959 Raja CA (adjoint)
1960-1964 Youssoufia de Berrechid
1964-1968 Raja CA (adjoint)
1968-1970 Étoile de Casablanca
1974-1975 Wydad AC (minime)
1975-1985 Raja CA (directeur technique)
1986-1988 Chabab Soualem
1988-1989 Raja CA (minime)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Abdelkader Jalal (en arabe : عبد القادر جلال), né le 15 juin 1915 à Casablanca et décédé le 31 août 1997 dans la même ville, est un ancien footballeur marocain évoluant au poste de milieu défensif et de gardien de but à l'époque du protectorat français du Maroc. Après sa retraite, il est reconverti en encadreur et entraîneur de football et de handball[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Abdelkader Jalal est né en 1922, d'autres sources confirment que sa vrai date de naissance est en 1915 ou 1919. Il vit avec sa mère au sein d'une famille modeste dans l'une des ruelles de l'ancienne Médina de Casablanca[3].

Carrière footballistique[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Abdelkader a commencé très jeune sa carrière de footballeur mais cette fois loin de son quartier d'origine et précisément à Derb Sultan avec l'équipe des nationalistes « Football Club El Ouatane » fondé et présidé par le résistant Ahmed Fariss (alias « Hmidou El Watani ») et à travers laquelle Jalal côtoya l'icône du football mondial Larbi Ben Barek.

Idéal[modifier | modifier le code]

En 1934, Jalal et Benbarek seront transférés par le club des colons espagnols l'Idéal Casablanca, et formeront un trio avec Marcel Cerdan, champion du monde poids moyens qui défendait également les couleurs de cette équipe qui participait régulièrement à la Ligue du Maroc de football. Jalal a bénéficié également d'une formation d'entraîneur et des entraînements en différents sports du fait que le club était omnisports.

Wydad AC[modifier | modifier le code]

Après sa création en 1937, Abdelkader a rejoint le Wydad AC. Au début, il pratiqua le Water-polo en 1937 et le basketball en 1938. Et ce n'est qu'en 1939 que la section de football est créée. Jalal y passe 11 ans, au cours desquels il a excellé en tant que milieu défensif et parfois comme gardien de but remplaçant de Mohamed Oueld Aïcha. Certains spectateurs l'ont notamment surnommé « Lâazba » parce qu'il a réussi à garder le filet de l'équipe du WAC, propre pendant ses participations dans ce poste lors de la saison 1941-1942, en compagnie de plusieurs joueurs qui formait la première génération des Rouges encadrés par l'entraîneur et éducateur Père Jégo, avec qui Jalal avait une relation étroite.

Lors de la saison 1948-1949, il entraîna l'équipe réserve du Wydad, et remporta avec eux la Coupe d'Afrique du Nord des jeunes.En 1950, Abdelkader entre en conflit avec les dirigeants du club et avec des membres du parti de l'Istiqlal, et à la suite d'une menace de mort, il décida de s'échapper et de se rendre à Fès.

Raja CA[modifier | modifier le code]

Quelque temps après, il quittera la Médina pour s'installer avec sa famille au quartier de Derb Sultan qui connaissait alors les débuts du Raja Club Athletic, qui a notamment été fondé, entre autres, par les dirigeants de son ancien club FC El Ouatane. En 1950, il joue et s'occupe en même temps de toutes les catégories d'âge du Raja jusqu'en 1954, l'année où il va succéder à Mohamed Naoui au poste d'entraîneur et va prendre les rênes de l'équipe première dans la division pré-honneur de la Ligue du Maroc.

Après l'indépendance, Abdelkader Jalal devient le premier entraîneur à diriger le Raja en première division. Mais à la suite de l'arrivée du Père Jégo quelque temps après, Jalal sera l'entraîneur adjoint du club et en même temps encadreur des jeunes. Amoureux de la formation et de l'encadrement, il formera plusieurs générations qui ont enchanté les masses avec leurs performances footballistiques haut de gamme.

Figure emblématique de l'histoire du club et surnommé « l'éleveur des générations », il occupera ce poste de directeur de la formation jusqu'en 1989, après un accident survenu le 23 mai qui lui coûta sa main gauche[4].

Carrière en handball[modifier | modifier le code]

Abdelkader Jalal
Image illustrative de l’article Abdelkader Jalal
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau du Maroc Maroc
Naissance
Lieu Casablanca
Date de décès
Lieu de décès Casablanca
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1935-1936 Idéal Casablanca
1942-1945 Wydad AC
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Stat
1977-1979 Rabita de Casablanca (juniors)
Raja CA (cadet et juniors)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.

Abdelkader Jalal pratiquait le handball en parallèle avec le football au club de l'idéal et au Wydad. En 1977, il fera partie des fondateurs de Rabita de Casablanca au quartier de Derb Ghalef, c'est lui qui choisira le nom du club.

Il s'occupera ensuite des équipes de jeunes du Raja Club Athletic.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

Avec l'Idéal[modifier | modifier le code]

Avec le Wydad[modifier | modifier le code]

Avec le Raja[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Avec le Wydad[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]