Abbaye de Vicogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondue avec La Vicogne.

Abbaye de Vicogne
Image illustrative de l’article Abbaye de Vicogne
Présentation
Culte Catholique
Type Abbaye
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Ville Raismes
Coordonnées 50° 24′ 00″ nord, 3° 27′ 59″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye de Vicogne

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
Abbaye de Vicogne

L' abbaye de Vicogne ou abbaye de Vicoigne ou Vicogne de Saint-Sébastien, est une abbaye fondée par le bienheureux Guy de Vicogne, ermite breton [1]. en 1125 de l'ordre des Prémontrés, en Hainaut. Elle était située entre Arras et Saint-Amand-les-Eaux[2]. Certaines sources évoquent sa présence à Raismes[3]. Les chroniqueurs parlent aussi de la forêt de Vicoigne, qui semblait s'étendre à l'entour de Condé (Nord) ou qui pourrait correspondre selon Louis Ferdinand Alfred Maury à tout ou partie de l'actuelle forêt de Saint-Amand[4]. En 872 l'abbé Hugues y poursuivit les Normands ; de concert avec Carloman[5].

Appelé d'abord Casa Dei par la construction d'un oratoire en bois puis Viconiensis, Viconiense, Vincit omnia, Viconiaensuite Vicogne du nom de la forêt où elle est bâtie.

Historique[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Archéologie[modifier | modifier le code]

Prieurs et abbés[modifier | modifier le code]

  • Gérard siégea dit-on quarante-neuf ans comme abbé. Il est mentionné en 1164 dans la charte de Baudouin, comte de Hainaut[10].
  • Raoul, de 1200 à 1204
  • Gautier Guercetanus gouverna l'abbaye en tant qu'abbé pendant dix-huit ans et mourut en 1229[11]
  • Jean de Prisches fut abbé de Vicogne de 1308 à 1311.
  • Johannes Carlier, XVIe siècle
  • Jérôme Bondu est abbé de Vicoigne en 1745[12].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Alexis Lobineau, Les vies des saints de Bretagne et des personnes d'une éminente piété qui ont vécu dans la même province, chez Méquignon Junior à Paris , 1836, Google Books
  2. Page 118- Les écoles épiscopales et monastiques de l'occident depuis Charlemagne jusqu'à Philippe-Auguste (768-1180) par Léon Maitre - 1866 - Imprimerie Dumoulin, 13 Quai des augustins Paris - numérisé par Google Books
  3. Jean Froissart, Siméon Luce, Gaston Raynaud, Léon Mirot, Société de l'Histoire de France, Chroniques:1340 - 1342, depuis les préliminaires du siège de Tournay jusqu'au voyage de la Comtesse de Montfort en Angleterre, Volume 2, Renouard, 1870 (books.google.com)
  4. Louis-Ferdinand Alfred Maury, Les forêts de la Gaule et de l'ancienne France aperçu sur leur histoire, leur topographie et la législation qui les a régi, 1867, (scanné par Google Books à l'université de Harvard (library of Harvard University ; Collection: americana)
  5. (Historiens de France. t. VIII, p. 83.) Lien : Ebook and Texts Archive > American Libraries
  6. Page 188 -Les forêts de Gaule et de l'ancienne France par Alfre Maury - Chez Ladrange 41 rue Saint-André-des-arts - 1867 - numérisé par Google Books
  7. Page 221- Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms de villes, bourgs et village du département du Nord - par Eugène Mannier - chez Auguste Aubry libraire 16 rue Dauphine à Paris - 1861 - imprimerie E. Reboux - archive de Stanford university library - numérisé par Google Books
  8. Jean-Louis Schumacher, « Personnalités révolutionnaires et contre-révolutionnaires dans le Nord pendant la Révolution française », dans Alain Lottin (dir.), Église, vie religieuse et Révolution dans la France du Nord, Villeneuve-d'Ascq, , p. 45
  9. Page 451 Tome vingt-huitième-Histoire parlementaire de la Révolution française : ou journal des assemblées nationales depuis 1789 jusqu'en 1815- par Philippe-Benjamin Buchez et Prosper-Charles Roux - chez Paulin libraire 33 rue de Seine Saint-Germain à Paris -1836 -archive de Harvard collège Library -numérise par Google Books
  10. André Joseph Le Glay, Cameracum christianum, ou histoire ecclésiastique du diocèse de Cambrai, chez l. Lefort, 1849, p. 537, archives de la bibliothèque de l'université de Gand, numérisé par Google Books
  11. Page 144 tome quatorziéme- Vies des pères des martyrs et des autres principaux saints- d'Alaban Bulter - chez Vanlinthout et Vandenzande à Louvain - 1831 - numériqe par Google Books
  12. Archives municipales de Valenciennes, fonds Henault, werp n° 1849, 30 janvier 1745. Frère Jérôme Bondu, abbé de l'abbaye de Vicoigne, signe trois reçus d'une rente pour les années 1738, 1740 et 1742.
  13. Spicil.in-fol.t.II, p. 871-874; in-4°, t. XII, p. 533-543.
  14. Gallia christiana t.III, col 462
  15. Page 884 -Archives historiques et littéraires du Nord de la France et du midi de la Belgique - imprimerie de E. Prignet, 9 Rue de Mons à Valenciennes - 1854 - archive de New York public library - numérisé en accès libre par Google Books