Abbaye de Puypéroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye Saint-Gilles de Puypéroux
L'abbaye vue de l'ouest
L'abbaye vue de l'ouest
Présentation
Nom local Abbaye de Puypéroux
Culte catholique
Type Abbaye
Début de la construction XIe siècle
Fin des travaux XIXe siècle
Protection  Inscrit MH (1984)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Ville Aignes-et-Puypéroux
Coordonnées 45° 27′ 46″ nord, 0° 07′ 15″ est[1]

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Saint-Gilles de Puypéroux

Géolocalisation sur la carte : Charente

(Voir situation sur carte : Charente)
Abbaye Saint-Gilles de Puypéroux

L'abbaye de Puypéroux est une abbaye située à Aignes-et-Puypéroux en Charente.

Histoire de l'Abbaye[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

L'abbaye de Puypéroux aurait été fondée, si l'on en croit la tradition, au VIe siècle par saint Gilles[2].

Évolution du statut[modifier | modifier le code]

Elle est transformée en simple prieuré au XVe siècle, et tombe à l'abandon.

En 1837, l'abbé Jean Hippolyte Michon, auteur de la Statistique monumentale de la Charente, fonde la congrégation Notre-Dame des Anges qu'il installe dans les ruines de l'abbaye de Puypéroux qu'il restaure.

En 1966, la congrégation des religieuses de Notre-Dame des Anges fut réunie à la congrégation de la Sainte Famille de Bordeaux[3].

Architecture de l'Abbaye[modifier | modifier le code]

Les bâtiments monastiques[modifier | modifier le code]

  • Couvent
  • Église
  • Monastère

Les bâtiments conventuels et le cimetière des sœurs encadrent l’église.

L’église abbatiale[modifier | modifier le code]

Son église remonte au moins au milieu du XIe siècle, en raison des murs de sa nef en petit appareil; la décoration des chapiteaux de cette partie, des chapiteaux du carré et de l'abside, font songer à la même époque du roman primitif; le transept, un peu postérieur, contient des sculptures très archaïques et d'une grande valeur archéologique[4]; seule la façade a été remontée au XIIe siècle, vers l'an 1130. Elle possède une coupole octogonale et un chœur pentagonal qui en font l'originalité; inscrite aux MH le 5 décembre 1984[5].

Activité[modifier | modifier le code]

L'abbaye est toujours l'objet de pèlerinages à Saint-Gilles, et aussi des camps de recueillements et séminaires.

L'abbaye est aujourd'hui une maison familiale rurale (école et internat du Ministère de l'Agriculture)[6].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées prises sur Géoportail
  2. Jules Martin-Buchey, Géographie historique et communale de la Charente, édité par l'auteur, Châteauneuf, 1914-1917 (réimpr. Bruno Sépulchre, Paris, 1984), 422 p., p. 37
  3. Association des Anciens de Saint-Paul, Angoulême, « Histoire de la congrégation de Notre-Dame des Anges (1837-1966) », (consulté le 9 novembre 2009)
  4. Jean Georges et Alexis Guérin-Boutaud, Les églises romanes de l'ancien diocèse d'Angoulême, 1928, imp. Kapp, Paris-Vanves.
  5. « Abbaye de Puypéroux », notice no PA00104198, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. « Maison Familiale Rurale du Sud Charente », (consulté le 9 novembre 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]