Abbaye de Hyde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 23 septembre 2019 à 16:54 et modifiée en dernier par Hercule (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
La porterie de l'abbaye.

L'abbaye de Hyde est une ancienne abbaye bénédictine située à Winchester, en Angleterre.

Histoire

L'abbaye de Hyde est fondée en 1109, lorsque le roi d'Angleterre Henri Ier ordonne aux moines du New Minster de s'installer dans un nouvel établissement situé juste à l'extérieur des murs de Winchester. Cette décision est en partie due à la trop grande proximité géographique entre le New Minster et l'Old Minster, la cathédrale de Winchester, qui possède sa propre communauté monastique rivale[1].

L'abbaye constitue un lieu de pèlerinage populaire grâce à la présence des tombes des rois Alfred le Grand et Édouard l'Ancien. Elle est reconstruite après avoir subi des dégâts lors du siège de Winchester de 1141. Elle disparaît en 1539, dans le cadre de la dissolution des monastères ordonnée par le roi Henri VIII.

Références

  1. Ridyard 1988, p. 111.

Bibliographie

  • (en) Susan J. Ridyard, The Royal Saints of Anglo-Saxon England: A Study of West Saxon and East Anglian Cults, Cambridge, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-30772-7).