Abbaye de Fontguilhem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abbaye de Fontguilhem
image de l'abbaye
Façade ouest du bâtiment principal en juillet 2012

Diocèse Bazas
Patronage Notre-Dame
Numéro d'ordre (selon Janauschek) CCLXXVI (276)[1]
Fondation 1124
Début construction XIIe, XVIIe & XVIIIe siècles
Cistercien depuis 1147
Dissolution 1791
Abbaye-mère Abbaye Notre-Dame de Gondon
Lignée de Abbaye de Pontigny
Période ou style Roman
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1993)[2]

Coordonnées 44° 23′ 44″ nord, 0° 04′ 15″ ouest[3]
Pays Drapeau de la France France
Province Duché d'Aquitaine
Département Gironde
Commune Masseilles
Géolocalisation sur la carte : Aquitaine
(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Abbaye de Fontguilhem
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Abbaye de Fontguilhem
Géolocalisation sur la carte : Gironde
(Voir situation sur carte : Gironde)
Abbaye de Fontguilhem


L'abbaye de Fontguilhem est une ancienne abbaye catholique située à Masseilles, dans le département de la Gironde, en France[4].

Localisation[modifier | modifier le code]

Les bâtiments sont situés dans le sud du territoire communal, à environ 250 m. au sud de la route départementale D10 (Auros au nord-ouest et Grignols au sud-est) et à environ 3 km au nord-ouest cette dernière ville.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée en 1124 à proximité d'une source qui lui a donné son nom (la fontaine de Guillaume) elle passe en 1247 dans l'ordre de Cîteaux comme fille de Cadouin. Cette abbaye cistercienne bénéficia aux XIIe et XIIIe siècles de la protection des rois d'Angleterre, puis au début du XIVe siècle de celle de Clément V qui accorde en 1309 des indulgences à tous ceux qui, participent à la construction d'une nouvelle église et d'un nouveau cloître. L'abbaye fut remaniée aux XVIIe et XVIIIe siècles mais ne comptait plus en 1768 que deux religieux et fut vendue comme bien national en 1793. Les acquéreurs réparèrent le palais abbatial, aménagé aux XVIIème et XVIIIème siècles dans le bâtiment des convers. Une partie des bâtiments conventuels, dont la sacristie, deviennent une ferme et le reste de l'abbaye, dont l'église, à construire le bourg voisin de Grignols.

Architecture et description[modifier | modifier le code]

L'abbaye est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du [4]. Elle comprend aujourd'hui deux ensembles de bâtiments:

  • au sud-ouest, une partie du palais abbatial, (XVII-XVIIèmes siècles), avec un portail en fer forgé du à Blaise Charlus. A l'intérieur, au rez de chaussée, la salle à manger a conservé une partie de son décor Louis XVI. Au premier un long couloir dessert les anciennes cellules transformées en chambres,et s'achève sur le «balcon de l'Abbé».
  • le bâtiment du nord-est garde les vestiges médiévaux les plus visibles de l'ancienne abbaye dont une pièce voûtée en berceau surbaissé et éclairée par deux fenêtres en plein cintre.

Le tracé des allées du domaine remonte probablement au XVIIIème, voire au XVIIème siècle[5].

Filiation et dépendances[modifier | modifier le code]

Fontguilhem est fille de l'abbaye de Cadouin

Liste des abbés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Leopold Janauschek, Originum Cisterciensium : in quo, praemissis congregationum domiciliis adjectisque tabulis chronologico-genealogicis, veterum abbatiarum a monachis habitatarum fundationes ad fidem antiquissimorum fontium primus descripsit, t. I, Vienne, Puthod, , 491 p. (lire en ligne), p. 202.
  2. Notice no PA00125243, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. « Font Guilhem », sur http://www.cistercensi.info, Cistercensi (consulté le 18 mai 2013).
  4. a et b « Inscription de l'abbaye », notice no PA00125243, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 17 septembre 2011.
  5. https://www.cister.net/abbayes/fr/175/fontguilhem/

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]