Abbaye de Baudeloo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ancienne abbaye de Baudeloo
Image de l'Ancienne abbaye de Baudeloo
Image de l'Ancienne abbaye de Baudeloo

Ordre prieuré bénédictin en 1197, abbaye bénédictine entre 1205 et 1213, puis abbaye cistercienne en 1215
Fondation 1197
Fermeture 1578
Fondateur Bauduin de Bovele
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale
Commune Saint-Nicolas
Section Sinaai
Coordonnées 51° 10′ 42″ nord, 3° 59′ 51″ est

Géolocalisation sur la carte : Flandre-Orientale

(Voir situation sur carte : Flandre-Orientale)
Ancienne abbaye de Baudeloo

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Ancienne abbaye de Baudeloo

L'abbaye de Baudeloo se situait autrefois dans le hameau de Sinaai, section de la commune de Saint-Nicolas, en Belgique, dans la province de Flandre orientale. Il s'agit tout d'abord d'un prieuré bénédictin fondé en 1197 par Bauduin de Bovele, moine de l'abbaye du Mont-Blandain. L'établissement est devenu successivement une abbaye bénédictine entre 1205 et 1213, puis une abbaye cistercienne en 1215.

Le monastère prospère rapidement, protégé par les comtes de Flandre. Il est détruit plusieurs fois par les Gantois (1381, 1383, 1452), et même anéanti par les Gueux, le 8 août 1578. Les moines s'installent par la suite dans un refuge à Gand (1584), d'où ils sont expulsés par les commissaires révolutionnaires le 24 janvier 1796.

Historique[modifier | modifier le code]

Moine de l'Abbaye de Baudeloo

L'abbaye aujourd'hui[modifier | modifier le code]

L'ancienne abbaye de Baudeloo est occupée aujourd'hui par la bibliothèque de la ville et l'athénée royal de Gand.

Aspects culturels[modifier | modifier le code]

  • Le campanile (XVIIe siècle) de l'abbaye a conservé son carillon apparent.
  • Le refuge de Gand a été meublé avec du mobilier des XVIIe et XVIIIe siècles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Émile Poumon, Abbayes de Belgique, Office de Publicité, S. A., Éditeurs, Bruxelles, 1954. Document utilisé pour la rédaction de l’article