Abbaye Saint-Pierre-des-Tourettes d'Apt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tourette.
Abbaye Saint-Pierre-des-Tourettes d'Apt
Apt dédicace en grec de Saint-Pierre des Tourettes.jpg
Dédicace en grec de Saint-Pierre des Tourettes d'Apt
Présentation
Destination initiale
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
RD 943
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Vaucluse
voir sur la carte de Vaucluse
Red pog.svg

L'Abbaye Saint-Pierre-des-Tourettes est un bâtiment religieux situé à Apt, dans le Vaucluse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des traces d'une importante villa gallo-romaine, et d'un lieu de culte paléo-chrétien ont été retrouvées sur ce site, avec notamment des fragments de sarcophages à strigiles, ainsi que la partie antérieure d'une vasque en marbre de Carrare (conservé au Musée Calvet d'Avignon). Elle serait de la fin du VIe siècle[1].

L'Abbaye est fondée au Xe siècle, par les évêques d'Apt. Vendue à la Révolution, elle est transformée en dépôt agricole. C'est à cette époque de l'abside disparait[2]. De l'ensemble des bâtiments, il ne reste, de nos jours, qu'une chapelle. Elle est inscrite au titre des monuments historiques depuis le [3].

Construction[modifier | modifier le code]

L'édifice initial, à nef unique rectangulaire, construit en petits moellons et certainement charpenté, est érigé au XIe siècle. Au cours du XIIe siècle, il est couvert d'une voûte en berceau sur doubleaux, renforcés de contreforts, reliés à leur sommet par des arcs, tel qu'on peut encore le voir dans la proche l'église de Bonnieux. Les déformations de la voûte romane justifient un renforcement de la structure intérieure, l'épaississement des piliers et l'ajout sous les doubleaux d'arcs diaphragmes, de style gothique[2].

À voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Barruol, Provence romane, vol. 2, Zodiac, , 436 p. (ISBN 2852894467), p. 80
  2. a et b Fiche du ministère de la culture
  3. Notice no PA84000033, base Mérimée, ministère français de la Culture

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]