Abbaye Saint-Laumer de Blois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Abbaye Saint-Laumer
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Ordre religieux
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Quai de l'Abbé-GrégoireVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Loir-et-Cher
voir sur la carte de Loir-et-Cher
Red pog.svg

L'ancienne abbaye Saint-Laumer, écrit aussi Saint-Lomer, ou ancien hôtel-Dieu de Blois, est située sur le quai de l'abbé-Grégoire, à Blois, dans le Loir-et-Cher. Elle abrite aujourd'hui les locaux de la Direction départementale de l'Équipement.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’abbaye au XVIIe siècle, planche gravée du Monasticon Gallicanum.

En 924, les moines de Saint-Laumer, poussés jusqu'à Blois par les invasions normandes, se voient octroyer un terrain hors des murs de la ville. Ce n'est cependant qu'au XIIIe siècle que l'abbaye bénédictine de Saint-Laumer est édifiée sur le terrain qu'ils occupaient. Au XIVe siècle, l'abbaye est fortifiée pour échapper aux ravages de la guerre de Cent Ans.

Au XVIe siècle, l'abbaye est ruinée par les guerres de religion et notamment par le sac de Blois par les huguenots en 1568. La remise en état du bâtiment est dû à l’œuvre des bénédictins réformés, dont les travaux continuent jusqu'au début du XVIIIe siècle.

À la Révolution, l'abbaye est transformée en hôtel-Dieu, ce qui sauve le bâtiment des destructions révolutionnaires.

En 1845-1847, de nouveaux bâtiments, réalisés par les architectes Pinault puis Jules de la Morandière sont ajoutés à l'édifice.

L'ancienne abbaye bénéficie de multiples protections au titre des monuments historiques[1] : inscription en 1939 pour l'hôtel-Dieu, classement en 1967 pour les façades et toitures de divers bâtiments, sol de la cour et grille, inscription en 1992 pour le pavillon du corps de garde et grille de jardin.

Désaffecté au XXe siècle, l'hôtel-Dieu est alors reconverti en bureaux pour la Direction départementale de l'Équipement, et est occupée aujourd'hui par la Direction départementale des Territoires de Loir-et-Cher.

Architecture[modifier | modifier le code]

Église[modifier | modifier le code]

Bâtiments conventuels[modifier | modifier le code]

Abbés[modifier | modifier le code]

Moines et visiteurs célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice n°PA00098334 », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Collectif, Histoire littéraire de la Congrégation de Saint-Maur, Ordre de Saint-Benoît..., Bruxelles - Paris - Chez Humblot à Paris rue Saint-Jacques, près Saint Yves, 1770

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]