Abbaye Notre-Dame-de-l'Assomption de Châtre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbaye Notre-Dame et Notre-Dame-de-l'Assomption.

Abbaye Notre-Dame-de-l'Assomption de Châtre
Image illustrative de l’article Abbaye Notre-Dame-de-l'Assomption de Châtre
Présentation
Nom local Abbaye de Châtre
Culte Catholique romain
Type Abbaye
Début de la construction XIIe siècle
Style dominant romane
Protection Logo monument historique Classé MH (1948)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Ville Saint-Brice
Coordonnées 45° 41′ 38″ nord, 0° 15′ 26″ ouest[1]

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Notre-Dame-de-l'Assomption de Châtre

Géolocalisation sur la carte : Charente

(Voir situation sur carte : Charente)
Abbaye Notre-Dame-de-l'Assomption de Châtre

L'abbaye Notre-Dame-de-l'Assomption de Châtre est située au milieu des champs à Saint-Brice en Charente ; son abbatiale romane, construite au XIIe siècle, est l'une des plus belles églises à coupoles de la Saintonge.

Histoire de l'abbaye[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Selon l'abbé Jean Nanglard (membre de la Société archéologique et historique de la Charente), l'abbaye aurait été fondée vers l'an 1000 ou en 1077, et selon Jean George (plusieurs fois président de la Société Archéologique et Historique de la Charente), par le seigneur de Bourg-Charente[2].

Son statut[modifier | modifier le code]

Elle hébergeait des chanoines réguliers de saint Augustin obéissant à la vie en communauté et à la pauvreté absolue.

Guerres, pillages et destructions[modifier | modifier le code]

Elle a été ruinée pendant les guerres de religion au XVIe siècle. À la Révolution, elle est vendue comme bien national.

Rénovations[modifier | modifier le code]

En 2017 débutait la rénovation de la façade de l'abbaye.

Architecture de l'Abbaye[modifier | modifier le code]

L’église abbatiale[modifier | modifier le code]

16 - Abbaye de Châtre.jpg

Longue de quarante-cinq mètres, l'église abbatiale du XIIe siècle est à nef unique à coupoles, et la travée est couverte de trois coupoles sur pendentifs. Sur la croisée du transept, une coupole sur pendentifs plus large, dont la base est ornée d'un cordon en dents de scie présente deux oculi. Les murs gouttereaux sont renforcés par des arcs brisés.

La façade, flanquée de contreforts colonnes et divisée en trois registres par des corniches, présente une élégante série d'arcatures. Son portail polylobé exceptionnel s'ouvre entre deux étroites arcatures aveugles. Les voussures sont nues mais les archivoltes et les chapiteaux sont sculptés de rinceaux minces entrelacés.

Le chœur à chevet plat a été reconstruit au XIVe siècle et il est vouté d'ogives.

Il subsiste aussi une chapelle du XVe siècle, l'absidiole de la croisée sud.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Les bâtiments monastiques[modifier | modifier le code]

Il reste les vestiges d'un petit bâtiment conventuel.

L'abbaye a été classée monument historique le 24 août 1948[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Activité[modifier | modifier le code]

Des visites guidées y sont organisées l'été.

Un temps, l'histoire locale a été contée par un spectacle son et lumière monté par le SBAL, une association locale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées prises sur [[Géoportail (France)|]]
  2. a et b « Abbaye de Châtre », notice no PA00104493, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]