Abbaye Notre-Dame de Gaussan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbaye Notre-Dame et Notre-Dame.

Abbaye Notre-Dame de Gaussan
Présentation
Culte Catholique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Aude
Ville Bizanet
Coordonnées 43° 08′ 06″ nord, 2° 50′ 33″ est

Géolocalisation sur la carte : Aude

(Voir situation sur carte : Aude)
Abbaye Notre-Dame de Gaussan

Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon

(Voir situation sur carte : Languedoc-Roussillon)
Abbaye Notre-Dame de Gaussan

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Notre-Dame de Gaussan

L'abbaye Notre-Dame de Gaussan est un ancien prieuré bénédictin, puis abbaye, de la congrégation de Solesmes situé à Bizanet dans l'Aude.

Historique[modifier | modifier le code]

Le monastère est une ancienne grange fortifiée, datée du XIIIe siècle, dépendante des moines cisterciens de l'abbaye de Fontfroide depuis le XIIe siècle.

La grange est vendue comme bien national en 1791. Au XIXe siècle, elle appartient au sénateur Charles Lambert de Sainte-Croix qui la transforme en château néogothique. Elle est rendue à la vie monastique en 1994 avec l'installation d'une dizaine de moines venus de l'abbaye Notre-Dame de Fontgombault. L'ancienne grange des moines cisterciens devient monastère et à partir de juillet 2004, abbaye. La communauté vit du travail de six hectares de vignes et d'un troupeau de chèvres pour la confection de fromages.

Après une réflexion en communauté pour trouver un lieu plus isolé et plus propice à la vie contemplative, il est décidé en 2005 de déménager. En novembre 2007, certains de ses moines sont envoyés s'installer à Carcanières dans le département de l'Ariège et construisent progressivement l'abbaye Notre-Dame de Donezan. Ils vivent d'un troupeau d'une vingtaine de vaches laitières.

Installation en montagne[modifier | modifier le code]

Appartenant à la congrégation de Solesmes, l'abbaye avait gardé les traditions liturgiques grégoriennes, et profité de l'indult de 1988 concernant la forme tridentine du rite romain ; elle dépendait à ce titre de la commission Ecclesia Dei.

La communauté de cette abbaye s’est transférée en 2008 dans le Donezan, en Ariège, et se nomme désormais abbaye Notre-Dame de Donezan. Il ne demeure plus qu'une petite permanence à Gaussan.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]