Abayudaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Rabbins locaux et étrangers dans une synagogue de Putti, près de Mbale, en Ouganda.

Les Abayudaya (Abayudaya est un terme de la langue Luganda qui signifie « Peuple de Juda »[1], ou Enfants d'Israël) forment une communauté Baganda de l'est de l'Ouganda, près de la ville de Mbale, qui pratique le judaïsme. Ses membres respectent le cacherout et observent le chabbat. Ils vivent dans plusieurs villages. La plupart se reconnaissent dans le judaïsme réformé ou dans le judaïsme reconstructionniste. Cependant, les villageois de Putti suivent une pratique orthodoxe issue du judaïsme rabbinique[2].

Leur nombre est d'environ 2 000 ; ils étaient environ 3 000 avant les persécutions perpétrées par le régime d'Idi Amin Dada qui firent descendre leur nombre aux alentours de 300. À l'instar de leurs voisins, ils pratiquent l'agriculture de subsistance. Beaucoup des Abayudaya sont d'origine Gweré, mais quelques-uns, venant de Namutumba, sont d'origine Soga. Ils parlent le luganda, le soga ou le gwere et certains ont aussi appris l'hébreu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Irwin M. Berg, « Among the Abayudaya », 'Commentary, vol. 103, no 1,‎ , p. 52-54.
  2. (en) « A First Hand Account of The History of the Abayudaya »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), The Committee To Save Ugandan Jewry