Abaucourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Abaucourt-Hautecourt.

Abaucourt
Abaucourt
Église de la Nativité-de-la-Vierge
Blason de Abaucourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Nancy
Canton Entre Seille et Meurthe
Intercommunalité Communauté de communes de Seille et Mauchère - Grand Couronné
Maire
Mandat
Christophe Fieutelot
2014-2020
Code postal 54610
Code commune 54001
Démographie
Gentilé Abaucourtois
Population
municipale
301 hab. (2015 en augmentation de 1,01 % par rapport à 2010)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 53′ 52″ nord, 6° 15′ 31″ est
Altitude Min. 182 m
Max. 235 m
Superficie 7,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte administrative de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Abaucourt

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Abaucourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Abaucourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Abaucourt

Abaucourt[1], nommé localement Abaucourt-sur-Seille, est une commune française située dans le département Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Abaucourtois.

Géographie[modifier | modifier le code]

On accède au village par la D 45 en venant de Nomeny (par l'ouest) ou de Létricourt (par le sud-est). 2,6 km le séparent de Nomeny et environ 15 de Pont-à-Mousson.

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est mentionné sous la forme Abocourt en 1187[2].

Il s'agit d'un toponyme médiéval en -court, terme issu du gallo-roman CORTE, qui, après avoir désigné une cour de ferme, s’est appliqué à la ferme elle-même autour de laquelle le village est élevé. Le premier élément s'explique par le nom de personne germanique Abbo, comme tous les Abancourt[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Plusieurs titres du XIIe siècle provenant des archives de la collégiale de Fénétrange font mention d’Abaucourt et de la cour ou métairie de Vintremont qui dépendait de ce village : l’un et l’autre appartenaient à cette époque à l'abbaye de Neuwiller-lès-Saverne en Alsace, c’est ce qui est attesté par une bulle du pape Alexandre III de 1178 où sont énumérés les biens de cette abbaye ; on y trouve l’église d’Abaucourt avec les dîmes…

  • Seigneurie de Joachim Isidore comte de Gourcy-Pagny chambellan du duc Léopold de Lorraine.
  • Destructions au cours de la guerre 1914-1918.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1988 2001 Étienne Messin   Réélu en 1995
2001 2008 Hervé Mazzoli    
2008 En cours Christophe Fieutelot SE Enseignant - directeur d'école.
Réélu en 2014[4]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[5] :

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly (EÉLV) 4 1,84
Marine Le Pen (FN) 69 31,80
Nicolas Sarkozy (UMP) 48 22,12 100 49,75
Jean-Luc Mélenchon (FG) 25 11,52
Philippe Poutou (NPA) 3 1,38
Nathalie Arthaud (LO) 0 0,00
Jacques Cheminade (SP) 1 0,46
François Bayrou (MoDem) 9 4,15
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 3 1,38
François Hollande (PS) 55 25,35 101 50,25
Inscrits 253 100,00 253 100,00
Abstentions 33 13,04 42 16,60
Votants 220 86,96 211 83,40
Blancs et nuls 3 1,36 10 4,74
Exprimés 217 98,64 201 95,26

Le résultat de l'élection présidentielle de 2017 dans cette commune est le suivant[6] :

Candidat Premier tour Deuxième tour
% Voix % Voix
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) 6,54 14
Marine Le Pen (FN) 40,19 86 56,28 103
Emmanuel Macron (EM) 22,43 48 43,72 80
Benoît Hamon (PS) 2,80 6
Nathalie Arthaud (LO) 0,00 0
Philippe Poutou (NPA) 1,40 3
Jacques Cheminade (SP) 0,00 0
Jean Lassalle (R) 0,93 2
Jean-Luc Mélenchon (LFI) 14,95 32
François Asselineau (UPR) 0,00 0
François Fillon (LR) 10,75 23
Inscrits 245 100,00 245 100,00
Abstentions 27 11,02 33 13,47
Votants 218 88,98 212 86,53
Blancs 2 0,92 24 11,32
Nuls 2 0,92 5 2,36
Exprimés 214 98,17 183 86,32

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[8].

En 2015, la commune comptait 301 habitants[Note 1], en augmentation de 1,01 % par rapport à 2010 (Meurthe-et-Moselle : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
474551596622661636632644672
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
614615609616604600567546541
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
506487431363353349273287298
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015 -
279256277273309290303301-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Nativité-de-la-Vierge reconstruite en 1918.

Édifices civils[modifier | modifier le code]

Mairie, école.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De gueules à deux clefs d'or passées en sautoir, à l'épée d'argent garnie d'or brochante ; le tout accosté de deux alérions d'argent.
Commentaires : Clés et épée sont armes de l'abbaye de Neuviller[11].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Code officiel géographique de l'INSEE
  2. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Librairie Guénégaud, Paris, 1989 (ISBN 2-85023-076-6)
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Op. cité.
  4. « Résultats de l'élection municipale de 2014 à Abaucourt », sur http://www.meurthe-et-moselle.gouv.fr (consulté le 3 août 2014)
  5. Ministère de l'Intérieur - Meurthe-et-Moselle (Lorraine), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Abaucourt » (consulté le 16 juin 2014)
  6. Ministère de l'Intérieur - Meurthe-et-Moselle (Grand Est), « Résultats de l'élection présidentielle de 2017 à Abaucourt » (consulté le 9 mai 2017)
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. Michel Froger, Armoiries des villes de Lorraine, Ouest France, 2012, p.  8.