Abandon (spiritualité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'abandon est une attitude spirituelle de remise de soi à Dieu. Ce type de spiritualité chrétienne fut populaire au début du XVIIIe siècle en France, promu par les disciples du père Jean-Pierre de Caussade, qui rassemblèrent son enseignement dans le petit livre L'abandon à la Providence divine. Sa forme extrême - une totale passivité spirituelle - s'appelle le 'Quiétisme', dont Molinos est le théologien et la mystique Mme Guyon la représentante en France. Le quiétisme fut condamné par l'Église.

Exemples[modifier | modifier le code]

La prière d'abandon la plus connue est celles de Jésus-Christ faite lors de son agonie au Mont des Oliviers : « Père, si tu le veux, éloigne de moi cette coupe ; cependant, que soit faite non pas ma volonté, mais la tienne. » (dans Bible Segond 1910/Évangile selon Luc 22,42)

La prière d'abandon de Charles de Foucauld a connu une grande diffusion.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]