Abaga (dialecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abaga
Pays Chine
Région Mongolie-Intérieure
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mvf[1]
IETF mvf[1]

L'abaga (en mongol littéraire, abaγ-a ded aman ayalγu) est un dialecte mongol parlé dans la bannière d'Abag située en Mongolie-Intérieure, en Chine.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ʊ [ʊ] u [u]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte a [ɑ] ɔ [ɔ]

Les voyelles de l'abaga peuvent toutes être longues.

Consonnes[modifier | modifier le code]

    Bilabiale Dentale Latérale Palatale Vélaire
Occlusives Sourdes b [b̥] d [d̥]
Aspirées p [] t []
Fricatives s [s] ʃ [ʃ] x [x]
Affriquées Sourdes dz [d̥͡z̥] ʤ [d̥͡ʒ̥]
Aspirée ts [t͡sʰ] [t͡ʃʰ]
Nasales m [m] n [n]   ŋ [ŋ]
Liquides r [r] l [l]
Semi-voyelles j [j]

Palatalisation[modifier | modifier le code]

Certaines consonnes sont palatalisées devant un ancien [i]:

anʲaː, adresse de politesse aux plus âgés, mongol littéraire: aniy-a
ɛmʲ, vie, mongol littéraire: ami
xɔlʲmɔg ~ xœlʲmɔg, mêlé, mongol littéraire: qolimaγ
ʧʊlʊːtɛː, pierreux, mongol littéraire: čilaγu-tai

L'abaga a les affriquées [ʦ] et [ʣ], comme le khalkha de Mongolie. Les affriquées palatales sont issues de la palatalisation. La sourde [ʦ] est voisée à l'initiale, quand la deuxième syllabe commence par une fricative où une affriquée.

ʣɑs, neige, - mongol littéraire: časun
ʦɑrʦɑːxɑi, sauterelle, mongol littéraire: čarčaqai

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Code générique du mongol de Mongolie-Intérieure.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (mvf) San Yüwè, Abaγ-a-yin yariyan-u ončaliγ, Mongγol Kele Bičig 2002:7, p. 16-21.

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Fiche langue (code «mvf») dans la base de données linguistique Ethnologue.