Ab Urbe condita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ab urbe condita)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AUC.

Ab Urbe condita est une locution latine, connue également sous l’abréviation AUC. Elle signifie littéralement « à partir de la fondation de la Ville » ou « depuis la fondation de la Ville »[N 1].

Usage historique[modifier | modifier le code]

Cette locution latine était utilisée par les anciens Romains comme origine de la datation des années du calendrier romain[N 2].

Conversions[modifier | modifier le code]

La fondation de Rome est fixée au 21 avril de l'an 753 av. J.-C., selon le récit de Tite-Live[N 3].

Pour transcrire une année du calendrier standard (calendrier grégorien) en année du calendrier romain, il suffit de lui ajouter le nombre 753 (pour une année apr. J.-C.) ou 754 (pour une année av. J.-C.).

Par exemple :

  • Octave devint empereur, sous le nom d'Auguste, en 27 av. J.-C., soit l'an 754 - 27 = 727 ab Urbe condita ou « 727 depuis la fondation de Rome », ou, en latin : DCCXXVII AVC[N 4] ;
  • L'an 1 de l'ère chrétienne, dite aussi Anno Domini ou « ère de l'Incarnation », correspond à l’an 753 + 1 = 754 ab Urbe condita, ou « 754 depuis la fondation de Rome », ou, en latin : DCCLIV AVC ;
  • L’année 2016 du calendrier standard correspond à l'an 753 + 2016 = 2769 ab Urbe condita, ou « 2769 depuis la fondation de Rome », ou, en latin : MMDCCLXIX AVC.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le mot Urbs prend ici une majuscule puisqu'il désigne pour les Romains « la Ville » par excellence, c'est-à-dire Rome.
  2. Dans la pratique, cette notation n'était guère utilisée que par les historiens ou les mémorialistes ; dans l'usage courant, on désignait les années par le nom des consuls éponymes, c'est-à-dire des consuls de Rome élus pour l'année et donnant leur nom à celle-ci, ou bien aussi par l'année du règne de l'empereur.
  3. Le est la date de la fondation de Rome généralement retenue par les historiens modernes.
  4. En latin, la lettre « U » n'existe pas (elle fut introduite au XVIe siècle par Pierre de la Ramée pour des raisons linguistiques) ; les Romains notaient « V » pour « U » et donc « AVC » pour « AUC ».

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]