Alvin McDonald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ab McDonald)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McDonald.
Alvin McDonald
Description de cette image, également commentée ci-après
Ab McDonald en 1963.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Winnipeg (Canada)
Décès ,
Winnipeg (Canada)
Joueur décédé
Position Ailier gauche
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Canadiens de Montréal
Black Hawks de Chicago
Bruins de Boston
Red Wings de Détroit
Penguins de Pittsburgh
Blues de Saint-Louis
LAH
Americans de Rochester
Reds de Providence
Hornets de Pittsburgh
Wings de Tidewater
AMH
Jets de Winnipeg
CPHL
Wings de Memphis
Carrière pro. 1957-1974

Alvin Brian McDonald, dit Ab McDonald (né le à Winnipeg dans le Manitoba au Canada et mort le dans la même ville), est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace. Il évolue en tant qu'ailier gauche et a joué plus de 800 parties avec six clubs différents dans une carrière qui a commencé à la fin des années 1950 et qui s’est terminée au début des années 1970.

Carrière[modifier | modifier le code]

Natif de Winnipeg, il fait ses débuts dans la Manitoba Junior Hockey League avec les Canadiens de Saint-Boniface, avant de rejoindre les Teepees de Saint Catharines dans l'Association de hockey de l'Ontario (aujourd'hui Ligue de hockey de l'Ontario) en 1954. Après avoir combiné 82 buts pendant ses deux années avec les Teepees[1], McDonald joue pendant deux années dans la Ligue américaine de hockey (LAH) avec les Americans de Rochester avant de signer pour les Canadiens de Montréal au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley après la saison 1957-1958. Il participe ainsi aux deux derniers matchs de son équipe lors de la finale et remporte sa première Coupe Stanley[2].

Au cours de la saison suivante, il marque 13 buts comme recrue, alors qu’il joue aux côtés de Ralph Backstrom et de Met Marshall. Il n'est malgré tout pas populaire auprès des supporters du Forum de Montréal qui pensent qu’il n’est pas aussi bon que l’homme qu’il remplace, Bert Olmstead[2].

En juin 1960, il quitte la franchise en 1961 pour rejoindre les Black Hawks de Chicago[1] et aide l'équipe à gagner sa première Coupe Stanley en 23 ans. Il joue sur la « Scooter Line » avec Ken Wharram et Stan Mikita[3]. Il compte deux saisons de 20 buts[1]. En 1964, il rejoint les Bruins de Boston pour une saison avant de signer avec les Red Wings de Détroit. Il aide ses derniers à atteindre la finale de la Coupe Stanley à la fin de la saison 1965-1966.

Au cours de la saison 1966-1967, il rejoint les Hornets de Pittsburgh de la LAH puis en juin 1967, les Penguins de Pittsburgh dans le repêchage d’expansion réclament le vétéran. Il en devient leur premier capitaine[4]. Aux côtés de Andy Bathgate et Val Fonteyne, il inscrit 22 buts avant d'être échangé pendant l'entre-saison aux Blues de Saint-Louis contre Lou Angotti[5].

McDonald passe deux ans dans le Missouri, aidant les Blues à atteindre la finale de la Coupe Stanley à deux reprises et obtient un sommet personnel de 25 buts en 1969-1970. Il participe aussi au Match des étoiles de la LNH en 1969 et 1970.

Le vétéran ailier revêt pour quelques matchs l'uniforme des Red Wings de Détroit en 1971-1972, pour ensuite jouer deux ans dans l'Association mondiale de hockey avec les Jets de Winnipeg, de sa ville natale. En 1972-1973, il est crédité du premier but de saison régulière dans l’histoire de la franchise. En 1973, McDonald a eu une part importante dans la conquête pour le champion de la ligue. En 1973-1974, il prend sa retraite, après avoir marqué 12 buts pour les Jets.

McDonald meurt le [6].

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné pour le Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey en 1958, 1959, et 1961. En effet, il était à chaque fois sélectionné en tant que joueur de l'équipe championne de la Coupe Stanley (Les deux premières fois avec le Canadien. Cependant, il fut échangé après la conquête de 1960 et il a remporté sa quatrième et dernière coupe avec les Black Hawks en 1961.).

En 1969 et 1970, il est encore sélectionné pour jouer dans le Match des étoiles[7].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[1]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1954-1955 Teepees de St. Catharines AHO 49 33 37 70 0
1956-1957 Americans de Rochester LAH 64 21 31 52 8 9 3 1 4 0
1957-1958 Americans de Rochester LAH 70 30 33 63 18
1957-1958 Canadiens de Montréal LNH 2 0 0 0 2
1958-1959 Canadiens de Montréal LNH 69 13 23 36 35 11 1 1 2 6
1959-1960 Canadiens de Montréal LNH 68 9 13 22 26
1960-1961 Black Hawks de Chicago LNH 61 17 16 33 22 8 2 2 4 0
1961-1962 Black Hawks de Chicago LNH 65 22 18 40 8 12 6 6 12 0
1962-1963 Black Hawks de Chicago LNH 69 20 41 61 12 6 2 3 5 9
1963-1964 Black Hawks de Chicago LNH 70 14 32 46 19 7 2 2 4 0
1964-1965 Reds de Providence LAH 6 2 1 3 2
1964-1965 Bruins de Boston LNH 60 9 9 18 6
1965-1966 Red Wings de Détroit LNH 43 6 16 22 6 10 1 4 5 2
1965-1966 Wings de Memphis CPHL 20 9 6 15 4
1966-1967 Hornets de Pittsburgh LAH 61 25 31 56 22 9 5 2 7 4
1966-1967 Red Wings de Détroit LNH 12 2 0 2 2
1967-1968 Penguins de Pittsburgh LNH 74 22 21 43 38
1968-1969 Blues de Saint-Louis LNH 68 21 21 42 12 12 2 1 3 10
1969-1970 Blues de Saint-Louis LNH 64 25 30 55 8 16 5 10 15 13
1970-1971 Blues de Saint-Louis LNH 20 0 5 5 6
1971-1972 Wings de Tidewater LAH 41 5 7 12 4
1971-1972 Red Wings de Détroit LNH 19 2 3 5 0
1972-1973 Jets de Winnipeg AMH 77 17 24 41 16 14 2 5 7 2
1973-1974 Jets de Winnipeg AMH 70 12 17 29 8 4 0 1 1 2
Totaux LNH 762 182 248 430 200 84 21 29 50 42
Totaux AMH 147 29 41 70 24 18 2 6 8 4

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Alvin McDonald hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  2. a et b « Ab McDonald - Biographie, photos, statistiques et plus », sur Site historique des Canadiens de Montréal (consulté le 6 septembre 2018)
  3. (en) Tab Bamford, « NHL Lines: Ranking the Top 15 Most Famous Lines in NHL History », sur bleacherreport.com, (consulté le 6 septembre 2018)
  4. (en) « Pittsburgh Penguins All-time Captains », sur pittsburghhockey.net (consulté le 6 septembre 2018)
  5. (en) « 1968-69 Pittsburgh Penguins (NHL) », sur pittsburghhockey.net (consulté le 6 septembre 2018)
  6. « Alvin « Ab » McDonald rend l'âme », sur Ici Radio-Canada, (consulté le 5 septembre 2018)
  7. (en) Biographie sur www.legendsofhockey.net.