Aazra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aazra
(ar) العذرا
Administration
Pays Drapeau du Liban Liban
Gouvernorat Mont-Liban
District Kesrouan
Géographie
Coordonnées 34° 03′ 49″ nord, 35° 42′ 34″ est
Altitude 750 m
Superficie 113 ha = 1,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Liban

Voir la carte administrative du Liban
City locator 14.svg
Aazra

Géolocalisation sur la carte : Liban

Voir la carte topographique du Liban
City locator 14.svg
Aazra

Aazra (arabe : العذرا) est un village libanais situé dans le district de Kesrouan du Mont-Liban.

La municipalité se situe à une distance d'environ 39 kilomètres de Beyrouth, la capitale du pays. Elle s'élève à une altitude de 750 mètres du niveau de la mer et s'étend sur une surface de 113 hectares[1]. Elle partage ses frontières avec les villages de Zaaitreh, Zeitoun, Mradiyeh, Jouret Bedran et Ghebaleh.

Fêtes et festivals[modifier | modifier le code]

Chaque été, le monastère organise un festival de quatre jours précédant la fête des saints Pierre et Paul le 29 juin. En outre, on y fête la Saint-Charbel le troisième dimanche de juillet, la Saint-Élie le 20 juillet, la Saint-Étienne le 2 août et la Saint-Domice le 7 août.

Personnalités notables[modifier | modifier le code]

  • Elie Chaker Kamel, premier avocat du village
  • Maurice Elias Imad, premier docteur du village
  • Youssef Imad, historien proéminent
  • Maurice Kamel, écrivain, journaliste et critique, auteur de La Légende de la Montagne (ar: أسطورة الجبل)

Familles[modifier | modifier le code]

Le nom de famille le plus fréquent à Aazra est Kamel. La majorité de ceux qui portent ce nom sont généralement originaires du village. Il existe aussi des habitants issus des familles Imad, Ghanem, Korkmaz, Hosri et Zouein.
La famille Ghanem et la famille Hosri occupent le quartier inférieur d'Aazr, tandis que le reste habite dans la partie supérieure du village.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du village est d'environ 550 électeurs. La majorité de cette population est installée à Jounieh et sa banlieue et traite le village comme destination d'été pour s'éloigner de la chaleur et de l'agitation de la ville.

Les habitants d'Aazra sont principalement des adeptes de l'Église maronite.

Activités[modifier | modifier le code]

L'infrastructure du village est très moderne, les communications y sont très animées. Nombreux croyants et pèlerins se dirigent vers le monastère du village pour prier et se relaxer spirituellement.
Le monastère réalise un grand nombre d'activités. École et enseignement, expositions et concerts, conférences, prières, activités sociales... Le supérieur du monastère anime par ses activités toute la région.
Le village dispose d'un stade sportif, d'une équipe de football et d'une autre de basketball, toutes deux participant à des tournois locaux et régionaux.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'étymologie du nom peut être interprétée de plusieurs façons. D'une part, certains supposent que le village porte le nom de la Vierge (arabe: العذراء al-Aazra), tandis que d'autres affirment qu'il est nommé après l'arbre de "Ezr", autrefois abondant dans le village et la région. D'autre part, il se peut qu'il soit d'origine araméenne, "Ezr" signifiant le soutien, la colonne, ou encore un troupeau de moutons ou de chèvres.

Sites religieux[modifier | modifier le code]

Le village abrite cinq sites religieux:

  • Le monastère Saints-Pierre-et-Paul (inauguré en 1854)
  • L'église Saint-Étienne (inaugurée en 1794)
  • L'église Saint-Domice
  • Le couvent Saint-Élie (inauguré en 1861)
  • La chapelle Notre-Dame de Lourdes

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]