Aarwangen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aarwangen
Aarwangen
Maison traditionnelle d'Aarwangen
Blason de Aarwangen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Berne Berne
Arrondissement administratif Haute-Argovie
Maire Hans Leuenberger
NPA 5077
N° OFS 0321
Démographie
Population
permanente
4 518 hab. (31 décembre 2016)
Densité 458 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 14′ 30″ nord, 7° 46′ 15″ est
Altitude 450 m
Min. 406 m
Max. 509 m
Superficie 9,87 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Aarwangen
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Aarwangen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Aarwangen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Aarwangen
Liens
Site web www.aarwangen.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Aarwangen est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif de Haute-Argovie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune d’Aarwangen est située à 15 kilomètres à l’est de Soleure et à 3 kilomètres au nord de Langenthal, sur les bords de l’Aar, dans la région du canton de Berne appelée Haute-Argovie. Ce petit centre rural s’est industrialisé au cours du XXe siècle.

Selon l'Office fédéral de la statistique, Aarwangen mesure 9,87 km2[2]. 14,10% de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 45,6% à des surfaces agricoles, 36,2% à des surfaces boisées et 3,2% à des surfaces improductives[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La présence des Romains dans cette région est attestée par la découverte de pièces de monnaie impériales datant des IIIe et IVe siècles.

La première mention d’Aarwangen remonte à l'année 1212. Le château fort, le pont sur l’Aar et le péage datent de cette époque. Aarwangen a été un important lieu de transbordement pour le transport fluvial des marchandises entre la l’ouest et l’est de la Suisse.

Aarwangen marquait également la frontière entre les Burgondes et les Alamans.

Le vieux pont de bois fut détruit par les flammes en 1471 et emporté par une crue de l’Aar en 1758. Il fut remplacé en 1887 par un pont à armature métallique.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Aarwangen compte 4 145 habitants en 2008[1]. Sa densité de population atteint 419 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population d'Aarwangen entre 1850 et 2008[3] :

Transports[modifier | modifier le code]

Chemin de fer privé Langenthal- Niederbipp- Soleure de la Compagnie Aare Seeland mobil (Asm).

Autoroute A1 Berne-Zurich, sortie 43 Niederbipp.

Curiosités[modifier | modifier le code]

La commune compte une église réformée, construite en 1576-77 en style gothique tardif. Les baies sont ornées de vitraux à armoiries, ceux du chœur remontant à l'époque de la construction. Elle est également le siège d'une Tierlihaus (Maison des animaux) de 1767, qui appartenait au propriétaire d'une ménagerie ambulante qui fit peindre la façade d'animaux exotiques.

Enfin, le château d'Aarwangen, à l’origine propriété des seigneurs von Aarwangen, puis des von Grünenberg qui devient, en 1432, résidence des baillis bernois.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. a, b et c « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :