Aaron d'Aleth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aaron d'Aleth
Fonction
Abbé
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion
Étape de canonisation
Fête

Aaron d'Aleth né probablement au pays de Galles au VIe siècle et mort vers 552 est un moine et un saint gallois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aaron d'Aleth devint ermite dans la petite île de Cézembre, en face de la cité d'Aleth (devenu le quartier de Saint-Servan). L'île de Saint-Aaron, aujourd'hui raccordée au continent, est devenue la cité de Saint-Malo.

Saint Aaron fut le fondateur du monastère d'Aleth. Il est aidé dans sa tâche par un autre moine gallois qui venait de le rejoindre : Maclow ou saint Malo, qui le choisira comme père spirituel.

Dans la cité de Saint-Malo intra-muros, une chapelle lui est dédié, construite sur le lieu même où il a débarqué, sur le rocher Saint-Aaron.

Il est mort vers 552 et fut enseveli dans son abbaye. Son successeur fut Maclow (saint Malo, dit aussi Maclou). Le crâne et le bras droit d'Aaron furent enchâssés pour être placés dans la cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo.

Il est fêté le à Saint-Malo et le ailleurs. Une commune éponyme au personnage se situe en Côte-d'Armor à côté de Lamballe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Chrétien-Ferdinand Hoefer, Nouvelle Biographie générale, t. 1, Paris, Firmin-Didot, (lire sur Wikisource), p. 5, « Aaron (saints)»